Italie – Espagne : l’attitude de Giorgio Chiellini, le capitaine italien, fait halluciner les internautes

Mardi 6 juillet, l’Italie est venue à bout de l’Espagne, en demi-finale de l’Euro. Il a fallu passer par la séance des tirs au but, mais celle-ci a peut-être été remportée avant d’avoir commencé, grâce à Giorgio Chiellini.

Comment évacuer la pression ? Lors de grandes compétitions internationales, les footballeurs doivent gérer énormément d’émotions. Il y a ceux qui s’énervent à chaque décision arbitrale, et ceux qui s’en prennent à leur propre coéquipier. Paul Pogba peut en parler : lors du huitième de finale perdu par la France, le milieu de terrain, censé être un leader pour l’équipe, a perdu ses nerfs à plusieurs reprises. D’abord contre Benjamin Pavard, puis après une remontrance d’Adrien Rabiot, à la suite d’un ballon perdu.

Encore plus dur à gérer qu’un match ? La séance de tirs au but qui peut en découler. Surtout dans une compétition majeure qui n’a lieu que tous les quatre ans, comme l’Euro. Kylian Mbappé, par exemple, aura le temps de ressasser son raté. Mardi 6 juillet, l’Italie et l’Espagne se retrouvaient en demi-finale. Et là encore, il a fallu attendre la séance des penaltys pour décider du vainqueur. C’est finalement l’Italie qui a pris le dessus. Certains pensent que Giorgio Chiellini, le capitaine, y est pour beaucoup, même s’il n’a pas tiré…

“A montrer aux gamins”

A 36 ans, le défenseur de la Squadra azzurra a beaucoup d’expérience, et peut-être un peu plus de recul que les autres. Depuis le début de la compétition, son attitude surprend. Alors que les visages des footballeurs sont souvent fermés, celui de Giorgio Chiellini est radieux. A chaque match, il s’affiche avec le sourire sur la pelouse. Ce mardi, alors que le capitaine était, en compagnie de Jordi Alba, le leader des Espagnols, avec les arbitres pour effectuer le tirage au sort avant la séance des tirs au but. Excité, Giorgio Chiellini a fait le show, tapant énergiquement sur les épaules ou dans les mains d’un Alba un peu décontenancé, avant de le prendre même dans ses bras.

“Giorgio Chiellini s’est bien amusé”, écrit Eurosport, alors que Le Figaro pointe “l’enthousiasme désarmant et rafraîchissant” du défenseur. Sur les réseaux sociaux, les images, rares sur un terrain de football, ont aussi beaucoup fait réagir. “L’image de Chiellini avec Jordi Alba est la meilleure pub pour ce sport qu’on aime tant… À montrer à tous les gamins”, note le journaliste Karim Bennani. “Jordi Alba s’est complètement fait mentaliser. Chiellini il est rentré par effraction dans son cerveau”, ajoute un internaute. Si beaucoup s’amusent de ces images, d’autres y voient un manque de fair-play… “Je suis pas sûr que Jordi Alba se marre…”, lance, laconique, un utilisateur de Twitter. Alors, faut-il plaisanter avec son adversaire avant une séance de tirs au but pour une place en finale de l’Euro ? Vous avez quatre heures.

#ITAESP Giorgio Chiellini, avant une séance de tirs au but pour une place en finale de l'#EURO2020…

Normal quoi 😂🤣😂 pic.twitter.com/yINDrtMJCc

L’image de Chiellini avec Jordi Alba est la meilleure pub pour ce sport qu’on aime tant…
À montrer à tous les gamins

Jordi Alba c’est complètement fait mentaliser. Chiellini il est rentré par effraction dans son cerveau https://t.co/kHvktVD1po

Source: Lire L’Article Complet