Jade Lagardère, condamnée pour avoir acheté son permis de conduire

Jade Lagardère est au cœur d’une affaire de trafic de permis de conduire. Accusée de s’être fait remplacer par une autre femme pour passer l’examen, l’épouse d’Arnaud Lagardère a été condamnée à… Le verdict est tombé.

La faute au garde du corps ?

Quant à l’épouse d’Arnaud Lagardère, elle est suspectée d’avoir fait appel à son garde du corps, ancien membre du GIGN, pour entreprendre les démarches. Lui, sollicité les services d’un ancien policier retraité, devenu moniteur d’auto-école.
Mais le garde du corps a assuré qu’il avait agi de son propre chef, sans en tenir au courant le couple Lagardère. Il leur aurait fait croire, selon son témoignage, que les 15 000 euros versés serviraient à payer le permis de conduire. Le garde du corps a avoué avoir pris 3000 euros pour lui et versé le reste au moniteur.

Jade Foret et Arnaud Lagardère, ce n'est pas fini ! PHOTOS d'un amour décalé et atypique

“15 000 euros ? C’est le prix d’une voiture !”

Durant le procès, Jade Lagardère s’est étonnée, selon Le Parisien: “15 000 euros ? Mais c’est énorme, c’est le prix d’une voiture“.
Elle a assuré ne pas avoir été au courant des agissements de son garde du corps, et a rappelé qu’elle était l’auteure d’une bande-dessinée, dont l’héroïne Amber Blake “se bat contre la corruption“.
Pour autant, des enregistrements indiquent qu’elle aurait pu avoir eu connaissance de cette démarche. “C’est quoi cette histoire ? Vous allez finir par me mettre dans le pétrin, l’entend-on souffler sur écoute.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Les avocats de Jade Lagardère avaient pour autant demandé la relaxe de leur cliente, arguant qu’il n’y avait aucune “démonstration d’un quelconque pacte de corruption“.
Le procureur a demandé à ce que les autres prévenus, deux anciens policiers, l’adjoint au délégué de la préfecture et l’inspecteur du permis, soient condamnés à huit mois de prison avec sursis.

Source: Lire L’Article Complet