« Jamais ! » : Anne Sinclair dément une rumeur tenace sur son mariage avec DSK

Dans un entretien accordé à Paris Match pour la sortie de ses mémoires “Passé Composé” (Ed. Grasset), la journaliste Anne Sinclair conteste fermement la rumeur de libertinage au sein de son couple avec DSK

A propos de


  1. Anne Sinclair


  2. Dominique Strauss-Kahn

Anne Sinclair est “sincère“, c’est son cap. C’est ce qu’elle affirme en couverture de son livre “Passé Composé“, et c’est ce qu’elle répète dans les pages du numéro de Paris Match en kiosque ce jeudi 27 mai. “Je voudrais que les gens me croient, aussi fou que ça puisse paraître, et malgré tout ce qu’on a raconté sur moi, je ne savais rien“, martèle la journaliste iconique de TF1. Rien des compromissions, rien des soirées échangistes de son mari d’alors, Dominique Strauss-Khan, dont les rumeurs bruissaient dans les milieux bien informés, comme le suggère l’hebdomadaire ?

Elle en profite pour faire taire la rumeur qui colle à la peau de son mariage : non, le libertinage n’avait pas lieu dans leur couple, il n’était pas un accord tacite, comme DSK le revendique. “Jamais ! Je ne l’aurais évidemment pas accepté.” insiste-t-elle, fermement. Avant de se radoucir : “Mais enfin à quoi bon ressasser ? Tout cela est derrière. Je ne veux surtout pas être aigre, ça assèche.

Tout cela m’est étranger, comme les liaisons que j’ai découvertes après“, soutient Anne Sinclair. Avant de s’amuser, tâcle de consoeur : “C’est quand même pas un interrogatoire de police?” Dans son livre de mémoires, elle revient sur “le brouet poisseux” auquel elle a été confrontée au moment où l’affaire DSK vient détruire, par ricochets, sa vie. Elle relate cette pique adressée à un homme qui l’avait déjà trompé, et qu’elle défendait encore bec et ongles : “Ben dis donc, à chaque fois que tu me trompes, quel boucan.”

Anne Sinclair sous “l’emprise” de DSK

Ce dont elle était au courant, c’est la liaison en 2008 entre DSK et Piroska Nagy, une économiste hongroise, que le mari jure “la première”, une “incartade”, et promet de ne plus jamais recommencer. “Je suis naïve je l’ai cru. Ou ai voulu le croire. Je n’allais pas faire passer ma jalousie de petite-bourgeoise avant le drame d’un homme qui pouvait être démis de ses fonctions en pleine tourmente financière.

Dans ce livre, la journaliste décrypte l'”emprise” qu’avait son mari sur elle, et qui pourrait expliquer l‘aveuglement et le déni qu’elle a pu vivre pendant leur vie commune. “On appelle cela l’emprise. Elle peut être d’ordre sexuel, intellectuel, elle était pour moi d’ordre affectif“.

Une emprise qui a duré jusqu’au trop-plein : l’affaire du Carlton de Lille, qui déclenche une série de révélations, d’anciennes maîtresses entre autres, comme elle l’écrit : “Les nouvelles affaires en France s’enfonçaient dans la gadoue, la souillure. Notre histoire se terminait dans un cloaque. Clap de fin. La décomposition était achevée.” Des révélations qui iront jusqu’à l’apparition d’un enfant né d’une liaison en 2010, dont la filiation a été prouvée par des tests ADN. Cela aussi, elle l’ignorait.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet