"Je craignais pour la sécurité de ma famille" : Angelina Jolie se confie sur les raisons de son divorce de Brad Pitt

À l’occasion de la sortie de son livre Know your Rights and Claim ThemAngelina Jolie a accordé une interview exclusive à The Guardian. Face à la journaliste, elle se confie sur différents aspects de sa vie, notamment sur ses années avec Brad Pitt. Elle avoue avoir craint pour la sécurité de sa famille. L’ancien couple est toujours en guerre juridique pour la garde de cinq de leurs six enfants.

Mettre sa famille en sécurité

Angelina Jolie et Brad Pitt ont, pendant longtemps, été la romance rêvée d’Hollywood. Tout s’arrête par leur procédure de divorce, commencée en 2016, et finalisée en 2019. Mais les deux anciens époux sont toujours enrôlés dans une bataille juridique concernant la garde de leurs cinq enfants encore mineurs.

Au cours de ces cinq années, Angelina Jolie a fait plusieurs déclarations, affirmant avoir été victime de violences domestiques de la part de Brad Pitt. Des accusations réfutées par ce dernier. 

Alors qu’elle publie un livre sur les droits des enfants, l’actrice affirme que ses propres enfants étaient en danger lors de son mariage avec Brad Pitt. À la journaliste du Guardian, elle avoue à demi-mots avoir craint pour leur sécurité. 

Si elle déclare dans un premier temps avoir juré de garder le silence et ne pas avoir le droit de parler de l’affaire, la journaliste insiste. Lorsqu’elle lui demande de préciser si elle a eu peur pour sa sécurité, et celle de sa famille, Angelina Jolie répond : “Oui, pour ma famille. Ma famille entière.”

Je veux que tout le monde aille de l’avant, nous tous, y compris leur père. Je veux que nous guérissions et que nous soyons en paix.

Une crainte qui fait notamment écho à l’enquête pour maltraitance d’enfants après un incident présumé dans un avion privé. Brad Pitt avait été accusé de violences envers Maddox, le fils aîné d’Angelina Jolie, qu’il avait adopté à son tour. En novembre 2016, le FBI avait finalement innocenté l’acteur de tout acte répréhensible. 

“Je ne suis pas le genre de personne qui prend ce genre de décision à la légère”, assure Angelina Jolie au Guardian. “Il m’en a fallu beaucoup pour sentir que je devais me séparer du père de mes enfants.” 

À ce jour, c’est Angelina Jolie qui a la garde des enfants, tandis que Brad Pitt a un droit de visite. Leur litige juridique vise à trouver un accord sain pour une garde partagée.

Aujourd’hui, l’actrice souhaite clore ce chapitre. “Je veux juste que ma famille guérisse”, confie-t-elle. “Et je veux que tout le monde aille de l’avant, nous tous, y compris leur père. Je veux que nous guérissions et que nous soyons en paix. Nous serons toujours une famille.”

Dispute avec Pitt à propos de Harvey Weinstein

L’actrice et activiste revient également sur l’agression qu’elle aurait subie de la part d’Harvey Weinstein, et sa dispute avec Brad Pitt quand celui-ci s’est associé avec le producteur, malgré sa connaissance des faits.

Alors âgée de 21 ans, Angelina Jolie tourne dans le film Playing By Heart, produit par Harvey Weinstein. Victime, comme beaucoup d’actrices du producteur condamné à 23 ans de prison pour viols et agressions sexuelles, elle a souvent minimisé cet événement.

“Si vous parvenez à sortir de la pièce, vous pensez qu’il a tenté de le faire mais qu’il ne l’a pas fait, n’est-ce pas ? La vérité est que la tentative et l’expérience de la tentative sont une agression”, confie-t-elle. 

La vérité est que la tentative et l’expérience de la tentative sont une agression

Elle poursuit : “Je suis restée à l’écart et j’ai prévenu les gens à son sujet. Je me souviens avoir dit à Jonny, mon premier mari, qui était génial à ce sujet, de faire passer le mot aux autres gars – ne laissez pas les filles seules avec lui. On m’a demandé de faire The Aviator, mais j’ai refusé parce qu’il était impliqué. Je n’ai plus jamais collaboré ou travaillé avec lui. C’était dur pour moi quand Brad l’a fait.”

C’est en 2009 que son ex-époux joue dans le Tarantino produit par la Weinstein Company, Inglourious Basterds. Ensemble depuis 2005, le compagnon d’Angelina Jolie réitère sa collaboration avec le prédateur d’Hollywood. En 2012, Brad Pitt a ensuite approché Harvey Weinstein pour travailler sur le thriller Killing Them Softly.

L’acteur était pourtant bien au courant de la tentative d’agression de sa compagne. Pour Angelina Jolie, il minimisait ce qu’elle avait vécu : “Nous nous sommes disputés à ce sujet. Bien sûr que ça fait mal”. 

En 2017, lorsque l’affaire Weinstein est révélée, Angelina Jolie est l’une des premières actrices à témoigner, suivie par Gwyneth Paltrow, Léa Seydoux, ou encore Cara Delevingne. 

  • Angelina Jolie et Brad Pitt : l’acteur obtient la garde partagée de leurs enfants
  • En pleine procédure de divorce, Angelina Jolie accuse Brad Pitt de violences conjugales

Source: Lire L’Article Complet