« Je l’ai dit au ministre de la Santé » : ce qu’Elie Semoun n’a pas supporté pendant le confinement

Atteint d’Alzheimer, le père d’Elie Semoun s’est éteint dans un Ehpad de Lyon à 88 ans, en septembre 2020. Pour l’humoriste, le confinement a accéléré sa mort, a-t-il affirmé dans un entretien au Parisien ce mardi 21 septembre.

C’est sur Instagram que ses abonnés ont appris la triste nouvelle. À travers un texte empli d’émotion, Elie Semoun a annoncé en septembre dernier la mort de son papa, Paul Semhoun, disparu à l’âge de 88 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. « Avec ma sœur nous lui avons dit adieu, que nous l’aimions », a écrit l’humoriste de 57 ans, auteur du documentaire Mon vieux, dédié à son père malade. À l’occasion de la journée mondiale de l’Alzheimer, ce mardi 21 septembre, l’acteur de Ducobu s’est confié sur cette période douloureuse de sa vie. Selon lui, le confinement a accéléré « la chute » de son père. « Plein de personnes âgées sont mortes, faute d’avoir reçu de l’affection de leur famille durant la crise. D’ailleurs, je l’ai dit au ministre de la Santé lors d’une émission télé », a-t-il affirmé dans un entretien au Parisien.

Isolé à l’Ehpad de Saint-Exupéry à Lyon, Paul Semhoun a dû être séparé de ses proches pendant de nombreuses semaines, crise sanitaire oblige. « On n’a pas pu le voir durant deux mois et il pensait qu’on l’avait abandonné. On l’appelait tout le temps sur FaceTime, mais ça ne changeait rien, c’était complètement virtuel », s’est souvenu Elie Semoun, qui a « détesté » voir son père diminué derrière une vitre. « Il ouvrait les bras, en disant, viens m’embrasser et je répondais : On ne peut pas, papa ! » Aux dernières heures de sa vie, Paul Semhoun a pu retrouver le contact avec ses deux enfants. « J’étais en Belgique, j’ai foncé à Lyon vers 1 heure du matin, je lui ai pris les mains et avec ma sœur, on est resté deux heures avec lui. Il est mort, cinq heures après », a déclaré son fils auprès du Parisien.

https://www.instagram.com/p/CFCE9ZrqChs/

A post shared by Élie Semoun 🥏🥏 (@eliesemounofficiel)

Un appel aux dons pour les Ehpad

Ce n’est pas la première fois qu’Elie Semoun s’en prend à la gestion de la crise sanitaire par l’exécutif. Lors de la mort de son père, l’humoriste avait vivement fustigé les mesures de confinement et leurs répercussions sur la vie en Ehpad. « Il est très douloureux pour moi de l’écrire, mais le confinement a tué mon père », avait-il affirmé dans un long texte publié sur ses réseaux sociaux, estimant qu’il était « quasi-criminel d’empêcher nos anciens d’êtres entourés de l’amour de leurs proches ». Durant la crise, l’acteur s’était mobilisé pour venir en aide aux soignants dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Il avait notamment lancé un appel aux dons pour soutenir l’Ehpad où résidait son père. Son message avait été entendu : l’Ehpad en question avait reçu un grand nombre de masques, surblouses et flacons de gel hydroalcoolique.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet