« Je n’ai jamais eu une influence pareille » : Éric Zemmour « porté » par les sondages

Sera-t-il vraiment candidat en 2022 ? S’il laisse encore planer un léger suspens, Eric Zemmour reconnaît que les sondages et les attaques venues du monde politique lui donnent toujours plus envie de se lancer.

Semaine après semaine, sa candidature continue de prendre de l’épaisseur. Invité des Grandes Gueules de RMC lundi matin, Eric Zemmour n’a toujours pas mis un terme au suspens entourant son ambition présidentielle pour 2022. Mais celui qui continue de grimper dans les sondages avec 15% d’intentions de vote, au point de talonner Marine Le Pen, a reconnu que le contexte actuel le rapprochait de la course à l’Élysée.

« Cela fait un mois et demi qu’il y a des rumeurs autour de ma candidature et vous avez vu, tous les candidats courent après ce que je dis. C’est très impressionnant, je n’ai jamais eu une influence pareille« , se ravit le polémiste, avant d’évoquer ses ambitions : « Je n’ai pas encore pris ma décision. Il est évident que ce qu’il se passe depuis un mois fait pencher la balance d’un certain côté. Quand vous voyiez les salles où je vais, l’enthousiasme, les sondages, l’évolution du paysage politique, les attaques contre moi… Évidemment que ça me donne plutôt envie d’y aller. Je ne suis pas un monstre froid, évidemment que cela me porte« , admet l’essayiste conseillé par Sarah Knafo.

Une non-candidature d’Eric Zemmour serait une « trahison »

Il y a une semaine, celui qui cartonne avec son livre La France n’a pas dit son dernier mot, autoédité grâce à son épouse Mylène, avait déjà assuré que ses nombreux soutiens le poussaient à accepter de se présenter. « Si je n’y allais pas, je décevrais beaucoup de gens, ça c’est sûr, avait-il confié sur Europe 1. Et ça sera pris comme une désertion, une trahison, etc. Ça compte dans ma prise de décision. » Reste désormais à savoir quand cette décision sera annoncée.

Crédits photos : Capture RMC Story

Autour de

Source: Lire L’Article Complet