"Je ne sais pas si je dois le regretter", le chanteur Benjamin Biolay se confie comme jamais sur ses filles et ce qu’il se reproche…

La vie privée de Benjamin Biolay intrigue les foules, bien qu’il se montre toujours très discret à ce sujet. Pour "Jours de France", l’artiste a pourtant accepté de se livrer sans concession sur ses deux enfants. Des confessions inédites !

Le confinement n’a pas été de tout repos pour des milliers de Français. Notamment pour Benjamin Biolay. Comme beaucoup, l’auteur-compositeur-interprète a dû mettre certains de ses projets en stand-by. Il a aussi passé cette période avec sa fille aînée Anna, née de sa relation passée avec Chiara Mastroianni. Mais sa cadette qui vit en Amérique du Sud n’était pas à ses côtés. Une situation difficile à accepter. « J’ai vécu des heures difficiles. Certes, en famille, avec ma grande fille, mais coincé à Paris, loin de la maison où j’aime séjourner, du côté de Sète », a-t-il avoué pour « Jours de France ». « Loin de ma petite fille, qui vit en Argentine. Et absolument stupéfait de ce que nous vivions. Je m’interroge encore sur ceux qui ont prétendu avoir adoré ce moment. Moi je l’ai eu en détestation. »

« J’ai été un peu laxiste avec eux »

Très secret quant à sa progéniture, Benjamin Biolay a pourtant assuré que ses deux enfants avaient comme lui la fibre artistique. Une sensibilité qui pourrait être liée à leur environnement. Mais aussi à leur éducation. « Fort de ma propre expérience, j’ai été un peu laxiste avec eux », a affirmé l’interprète de « Comment est ta peine ». « Je ne sais pas trop si je dois le regretter ou non. Mais au final, ils le sont devenus presque spontanément. » Ce n’est qu’en 2020 que le chanteur a avoué être le papa d’une deuxième fille qui vit à ce jour à Buenos Aires. Tout déballer sur les réseaux sociaux ? Très peu pour lui. « Je voulais aussi prouver qu’on pouvait protéger sa vie privée », a-t-il livré pour « Paris Match ». « Si on ne publie pas de photos de la table d’accouchement sur Instagram, personne ne le sait ». Pour vivre heureux, vivons cachés !

N.B

À voir également : Le gros coup de gueule de Benjamin Biolay contre le gouvernement

Source: Lire L’Article Complet