« Je veux plus vous voir ! » : violent clash entre Eric Zemmour et des journalistes

Ce jeudi 4 novembre, France 2 propose un numéro de « Complément d’enquête » sur Eric Zemmour. L’occasion de découvrir les coulisses de sa précampagne 2022, mais aussi un violent clash avec les journalistes de l’émission du service public.

Comment a-t-il réussi son coup ? Passé de sulfureux polémiste à quasi-candidat à l’Élysée en un temps record, Eric Zemmour est au cœur de toutes les interrogations en cette précampagne 2022. Pour son nouveau numéro, Veni, Vidi, Vichy, diffusé jeudi à 23h sur France 2, Complément d’enquête a donc tenté de comprendre le phénomène et ce qui a propulsé l’essayiste dans l’arène politique. Le fruit d’une longue enquête durant laquelle les journalistes ont tenté d’interroger directement Eric Zemmour. Mais tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu.

Dans un extrait relayé sur Twitter, par l’animateur Tristan Waleckx, on voit en effet le polémiste refouler un journaliste venu à sa rencontre, au cours d’une séance de dédicaces. « Stop ! Maintenant, je ne veux plus vous voir, vous ! Ok ?? Terminado !« , s’énerve Eric Zemmour, malgré la caméra braquée sur lui. Des propos virulents mais pas vraiment surprenants, venant du presque candidat qui s’était amusé à braquer un fusil sur des reporters au salon Milipol.

Il se dit interdit d’antenne sur le service public mais il refuse depuis des mois nos demandes d’itw.
Éric #Zemmour n’a pas non plus accepté de venir dans nos fauteuils rouges.

Pour connaître les questions qu’il ne souhaite pas qu’on lui pose, rdv 23h dans #ComplementDenquete 📺 pic.twitter.com/bcWsZzXBTc

Eric Zemmour de retour sur CNews dans « Face à l’info »

Toujours omniprésent sur le petit écran, Eric Zemmour doit également faire son grand retour dans Face à l’info sur CNews, ce jeudi à partir de 19h, après deux mois d’absence. Celui qui est conseillé par la jeune énarque Sarah Knafo va retrouver son ancienne collègue Christine Kelly le temps d’une émission. « Personne ne peut remplacer Éric Zemmour« , a-t-elle récemment confié dans Le Parisien. Interrogée sur la mise à l’écart du polémiste et la décision du CSA de décompter son temps de parole, l’animatrice a de nouveau dénoncé une « injustice« .

Crédits photos : Capture France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet