Jean-Claude Van Damme raconte son premier chagrin d’amour qui l’a dévasté

C’est un Jean-Claude Van Damme tendre et nostalgique qui s’est confié à cœur ouvert à Mouloud Achour. L’acteur est revenu sur ses jeunes années à Bruxelles, marquées par une terrible déception amoureuse qui a changé sa vie.

Jean-Claude Van Damme

Mouloud Achour

Jean-Claude Van Damme n’est pas qu’une machine à punchlines absurdes : lorsqu’il est face au bon interlocuteur, l’acteur cesse de faire le spectacle et peut montrer un visage plus sincère. C’est ce qui s’est passé lors de sa rencontre avec Mouloud Achour pour Clique. Invité à se remémorer son enfance à Bruxelles, Jean-Claude Van Damme s’est confié sur son tout premier amour. « On s’est connus à l’âge de 9 ans, 10 ans. Elle était très très belle, mais personne n’aurait cru qu’on aurait une aventure. C’était dû à quelque chose de spécial qui s’est passé dans le préau de l’école », a-t-il commencé. A l’époque, le petit Jean-Claude était loin d’être la montagne de muscles que l’on connaît : il était au contraire « le vilain petit canard », moqué par les petits caïds de l’école. Mais un jour, tout a changé. « Il y avait des mecs qui jouaient avec des canifs », s’est-il souvenu. L’objectif ? Lancer le canif sur la porte des toilettes en visant le petit bonhomme. « Il y a cinq, six gars qui ont lancé, a-t-il raconté dans Clique. Le canif était déjà presque cassé. Là on me dit : “Vas-y, Jean-Claude”. Il se fout de ma gueule, tu vois… Moi je le prends, je le lance. Et coïncidence parfaite : non seulement il se plante cassé, mais vraiment au milieu du petit bonhomme. »

Un premier amour qui s’est mal terminé pour JCVD

La performance, inattendue, a impressionné les filles. Mais les autres garçons ont voulu se payer la tête du petit Jean-Claude en l’envoyant vers la plus belle fille du préau : « Ils se foutent de ma gueule. Ils m’ont poussé vers la fille en me disant : “Vas-y, elle te veut ! Elle te regarde !” Je suis sur ma lancée, je sens qu’ils rigolent derrière moi. » Tétanisé, le garçon a réussi à balbutier quelques mots et à lui proposer de se voir après l’école. A la surprise générale, elle a accepté : « J’avais des papillons dans le ventre, c’est comme si elle m’avait fait l’amour. Je suis sorti avec cette fille pendant trois ans et demi, quatre ans. » Hélas, tout s’est terminé un hiver. En revenant d’un séjour au ski avec son père, Jean-Claude a vécu son premier chagrin d’amour : « Cette fille a été entraînée par quelqu’un de très spécial, a-t-il raconté. Elle a commencé à boire et tout.. Quand je suis revenu de vacances, comme j’étais très sensible, j’ai vu dans ses yeux… Une femme change quand elle fait l’amour, tu vois. C’était la première fois. Et ça m’a énormément blessé, dû à la sensibilité que j’ai. Tu as des gens qui sont moins sensibles que d’autres. Et ça, ça m’a foutu en l’air. J’ai chialé comme un gosse. »

A 12 ans et demi, terrassé par cette histoire, Jean-Claude Van Damme s’est plongé dans ses passions : « Je me suis mis à fond dans le karaté, dans le kung-fu, dans le muay-thaï… A fond dans le sport, donc Mr Belgium, la salle de sport, le succès, tout ça… Et je crois que c’est grâce à elle. Je me suis bâti, j’ai créé un bouclier de protection. » L’adolescent a eu beau essayer de se protéger derrière des kilos de muscles, rien n’a changé : « J’étais avec des gonzesses du matin au soir, mais il n’y avait jamais cet amour que j’ai connu », a-t-il confié avec tristesse à Mouloud Achour. Bien sur, l’acteur a depuis connu bien des relations marquantes, comme son idylle avec Kylie Minogue ou sa longue histoire avec sa femme Gladys. Mais au fond de lui, il se sent toujours comme le jeune adolescent au cœur brisé par sa première rupture : « Après ça, je n’ai jamais senti cet amour parfait », a-t-il assuré, concluant ce triste chapitre. Un témoignage aussi touchant qu’universel dans lequel s’est reconnu Mouloud Achour, et sans doute une bonne partie du public de Clique.

https://youtube.com/watch?v=2-C0OcoQpMg%3Frel%3D0%26showinfo%3D1
Source: Lire L’Article Complet