Jean-Edouard Lipa face à son double anévrisme : cette négligence dont il se sent coupable

Jean-Edouard Lipa annonçait mi-août une nouvelle terrible sur son compte Instagram. L’ancien candidat de Loft Story confiait à ses abonnés devoir se faire opérer en urgence de la jambe au risque de se voir amputé. Il est revenu dans les colonnes de Gala sur sa négligence quant aux signes avant-coureurs.

Jean-Edouard Lipa

Jean-Edouard Lipa, ex-candidat phare de la première édition de Loft Story, fait un retour sur le devant de la scène médiatique. Le public avait gardé en mémoire ses exploits dans la piscine aux côtés de Loana en 2001, et depuis, l’ancien lofteur était sorti des radars. Devenu papa d’une petite Victoire de 2 ans 1/2, Jean-Edouard file désormais le parfait amour avec sa compagne Déborah Bruni loin des caméras. Or un événement tragique l’a remis récemment sous le feu des projecteurs. Il y a un mois on m’a diagnostiqué un double anévrisme de 10 cm de l’artère poplitée de la jambe gauche ayant déjà entraîné l’obstruction de deux des trois artères inférieures. Les conséquences étant l’embolie pulmonaire ou l’amputation de la jambe”, informait le DJ sur son compte Instagram cet été.

Une consultation tardive

En attendant son opération de la jambe qui aura lieu le 25 septembre prochain, Jean-Edouard Lipa a accordé une interview à nos confrères de Gala. Il s’est ému de constater que le public ait porté autant d’attention à son accident vasculaire, tout en essayant de se montrer rassurant sur sa santé. “Ce que j’ai écrit a pris une proportion que je ne pouvais pas supposer. Les gens m’ont imaginé avec une jambe de bois ou amputé. Je n’ai pas quelque chose de bénin, car j’aurai droit à une opération de plusieurs heures, le 25 septembre, et je resterai hospitalisé une semaine. Tout ira très bien après“, espère le jeune papa. Il a néanmoins reconnu avoir été négligent sur des signes précurseurs, pourtant identifiables. Il a reconnu avoir ressenti des “engourdissements” à plusieurs reprises sans y prendre garde, tout en sachant que cette maladie avait un caractère héréditaire puisque sa grand-mère en est décédée. “J’ai été négligent“, a confessé l’ex lofteur. Il est désormais entre de bonnes mains et bien entourée par sa famille pour affronter avec succès cette épreuve.

Source: Lire L’Article Complet