Jean-Paul Belmondo : ce trait de caractère qui a beaucoup étonné Richard Anconina

Mardi 28 septembre 2021, Richard Anconina s’est confié au sujet de sa relation avec Jean-Paul Belmondo, sur le plateau de C à vous. Une relation qui lui a permis de découvrir certains traits de son caractère qui l’ont surpris.

  • Jean-Paul Belmondo
  • Richard Anconina

Lundi 6 septembre, les proches de Jean-Paul Belmondo annonçait sa mort à l’AFP. Une nouvelle qui a eu un véritable retentissement dans l’hexagone. Le Magnifique était une icône populaire du septième art. Parmi les nombreuses personnes à lui avoir rendu hommage, on trouve Jean Dujardin, Emmanuel Macron, ses enfants et petits-enfants mais aussi Laurent Gerra et Dany Boon. Adoré de tous, Jean-Paul Belmondo a laissé un souvenir particulièrement marquant à tous ceux qui avaient eu la chance de le côtoyer, comme Richard Anconina qu’il a rencontré sur le tournage du film Itinéraire d’un enfant gâté en 1988. « Lorsqu’on a appris le décès de Jean-Paul, j’ai été impressionné, saisi, sonné, comme des millions de gens. Se dire que voilà, il n’est plus là… c’est compliqué. C’est l’image de la France qui allait bien qui disparaît », a confié Richard Anconina à nos confrères de France 2, jeudi 9 septembre 2021, lors de l’hommage rendu à Jean-Paul Belmondo aux Invalides.

Richard Anconina, témoin privilégié de Jean-Paul Belmondo

Mardi 28 septembre 2021, Richard Anconina, aussi connu pour son rôle dans La vérité si je mens, s’est confié sur sa relation privilégée avec Bébel, sur le plateau de C à vous. L’acteur s’est souvenu de leur rencontre, un moment qu’il n’oubliera jamais. « C’est une belle rencontre, pour ma génération, c’est L’Homme de Rio, je jouais avec un héros de mon enfance et mon adolescence ». Rapidement, les acteurs ont tissé des liens très complices. « Il m’emmenait partout. (…) Il prenait toujours des vacances en famille et on prenait son avion, on allait dans le sud, on visitait des maisons, on déjeunait et on rentrait ». A travers cette relation d’amitié, il a eu l’occasion de découvrir le Magnifique autrement. « Jean-Paul avait une particularité : sa gentillesse, sa bienveillance. Mais ce qui m’a frappé, c’était son statut d’énorme star, il était anti-conflit. Il ne contrariait personne. Même s’il pensait ‘non’, on s’en fout ». Une philosophie de vie dont il semble tenter de s’inspirer…

Source: Lire L’Article Complet