Jean-Paul Belmondo : sa drôle de réaction en découvrant le livre de son ex Carlos Sotto Mayor

Jean-Paul Belmondo et Carlos Sotto Mayor ont vécu une belle histoire d’amour dans les années 80. Dans un entretien pour Télé Star, le 4 octobre 2021, cette dernière révèle qu’elle avait appris à son défunt ami, l’existence du livre Jean-Paul, mon homme de Rio.

  • Jean-Paul Belmondo

Elle était l’une des femmes de sa vie et pour « Bebel », le lien qu’il tenait avec Carlos Sotto Mayor ne s’est jamais essoufflé. En atteste cet été de retrouvailles, en 2020, tandis que le monde était confiné à la suite de la crise liée au coronavirus. En effet, Jean-Paul Belmondo – qui s’est éteint le 6 septembre 2021, s’est retrouvé avec son ex-compagne, le temps de quelques mois. « Pendant le confinement, j’avais loué un appartement à Paris. Je lui préparais des repas« , confie l’actrice brésilienne de 60 ans à nos confrères de Télé Star, le lundi 4 octobre 2021. Si l’idylle entre les célébrités n’a duré que quelques années dans les années 80, la sexagénaire ne garde pas de rancœur à l’encontre de Jean-Paul Belmondo. Celle-ci a même publié un livre en hommage à ce dernier, Jean-Paul. Mon homme de Rio, publié le 22 septembre.

« Il me taquinait, parce qu’il trouvait que je n’allais pas assez vite »

Si la parution de l’ouvrage de Carlos Sotto Mayor a pu choquer les proches de l’acteur du film Le Professionnel, cette dernière assure que Jean-Paul Belmondo était au courant de son initiative. « L’an dernier, je lui avais fait lire 35 pages. Il me taquinait, parce qu’il trouvait que je n’allais pas assez vite« , se souvient-elle avec le sourire. Cette dernière tente de retrouver le moral, tandis que l’annonce de la mort de son ex-amant l’a complètement bouleversée, l’empêchant même de se rendre à ses obsèques. « C’est très dur. Quand j’ai appris la nouvelle, je suis restée au fond de mon lit pendant une semaine. Je n’ai même pas eu la force d’aller aux obsèques« , tonne-t-elle avant d’expliquer pourquoi son livre est finalement sorti aussi rapidement. « Comme mon éditeur a décidé d’avancer la date de sortie, je dois faire face. Je veux faire vivre encore un peu Jean-Paul », se défend-elle en larmes. Et de conclure à l’attention de la famille de Jean-Paul Belmondo : « Qu’ils lisent le livre. Il n’y a que de belles choses. Ma vie avec lui m’appartient, et c’est mon cadeau pour lui et son public« .

Source: Lire L’Article Complet