Jean-Pierre Pernaut : ce métier (très) étonnant qu'il voulait faire avant le journalisme

Dimanche 19 septembre 2021, Jean-Pierre Pernaut s’est confié dans les colonnes du Journal du dimanche au sujet du métier qu’il rêvait de faire lorsqu’il était enfant, bien avant de vouloir être journaliste.

  • Jean-Pierre Pernaut

Jean-Pierre Pernaut est l’un des visages les plus connus de la télévision française. Présentateur du journal télévisé de 13 heures de TF1 pendant 33 ans, il a finalement quitté ce poste en décembre 2020. Le journaliste star qui a fait de la défense du terroir l’une de ses spécialités a décidé de s’accorder davantage de temps libre pour profiter de ses proches. Cette envie est née d’un événement bouleversant survenu dans sa vie quelques mois plus tôt : un cancer de la prostate. S’il est parvenu à vaincre la maladie, le journaliste a changé radicalement son rythme de vie. Il n’a pas pour autant renoncé à sa carrière. Depuis la rentrée 2021, Jean-Pierre Pernaut anime sur LCI tous les vendredis soirs une émission sur le coût de la vie, sorte de Combien ça coûte repensé. Le mari de Nathalie Marquay a aussi décidé de lancer son propre magazine, intitulé Au coeur des régions et dédié à la vie en régions.

Un projet qui ne lui suffirait déjà plus… Très engagé dans les problèmes rencontrés par les Français mais aussi inspiré quant aux solutions pouvant être mises en place, Jean-Pierre Pernaut pourrait s’engager en politique. « La présidence pourquoi pas ? On n’a pas dit notre dernier mot ! La politique c’est un métier. Président de la République c’est des responsabilités tellement énormes… Les rigolos qui y vont je ne trouve pas ça bien ! (…) Mais pourquoi pas un jour ! Au niveau régional ou national… », avait-il déclaré sur le plateau de Touche pas à mon poste, mardi 31 août 2021.

Jean-Pierre Pernaut : prêtre ou Président ?

En attendant, Jean-Pierre Pernaut continue à se concentrer sur son métier premier : le journalisme. Un métier dont il n’a pas toujours rêvé. Et pour cause : Jean-Pierre Pernaut a durant des années de son enfance désiré devenir curé. Une vocation étonnante qui s’est dissipée d’une manière tout aussi surprenante : « Mais j’ai arrêté parce que j’ai trouvé le métier trop dangereux quand le prêtre de mon village s’est cassé la jambe en fermant une fenêtre ! « , a-t-il expliqué dans les colonnes du Journal du dimanche, dimanche 19 septembre 2021. Un souvenir amusant sans lequel il n’aurait peut-être jamais pu gagner la popularité dont il peut se targuer après plus de trente ans de carrière à la télé.

Source: Lire L’Article Complet