Johnny Hallyday : découvrez les images inédites de son service militaire

Jeudi 7 octobre 2021, dans Télématin sur France 2, Laura Tenoudji a dévoilé les images du service militaire de Johnny Hallyday, mises en ligne gratuitement par le ministère des Armées. À l’époque, le rockeur était un vaillant sergent.

  • Johnny Hallyday

Dans sa jeunesse, Jean-Philippe Smet, plus connu sous son nom de scène Johnny Hallyday, avait effectué son service militaire, alors obligatoire en France. En 1964, à 22 ans, celui qui deviendra l’un des plus célèbres artistes français a intégré l’armée. Pendant deux ans, il officiait en tant que sergent Smet, son vrai nom de famille. Il aura servi au 43e régiment blindé d’infanterie de marine à Offenburg (Allemagne). Pendant son service militaire, Johnny Hallyday n’a pas mis sa carrière sur pause. En effet, il avait sorti quelques tubes parmi lesquels Quand revient la nuit et Le Pénitencier.

Pour autant, le sergent Smet était très impliqué dans ses fonctions dans l’armée comme en témoignent des images d’archives du chanteur en train de faire son service militaire. Jeudi 7 octobre 2021, sur le plateau de Télématin sur France 2, Laura Tenoudji a commenté ces séquences sur lesquelles on peut voir le chanteur – mort à l’âge de 74 ans, le 5 décembre 2017, des suites d’un cancer. On peut le voir alors questionner un soldat : « Vous avez déposé une perm [permission, ndlr.] pour dimanche ? » demande Johnny à ce soldat, comme vous pouvez le constater dans notre vidéo ci-dessus. « Oui sergent« , lui répond son subordonné, de manière très respectueuse afin de respecter la hiérarchie. Ces images émouvantes ont été dévoilées par le ministère des Armées, qui va ouvrir ses archives en ligne. Il aura fallu dix ans de travail pour numériser toutes ces archives comme l’a confié la femme de Christian Estrosi.

« Il n’a jamais eu ni cherché de passe-droit »

En décembre 2017, soit 52 ans plus tard, le commandant René s’était déjà confié sur le service militaire de Johnny Hallyday, qui, malgré sa popularité, n’aura bénéficié d’aucun passe-droit. D’après ses propos cités par le site internet du ministère des Armés, Johnny Hallyday « n’aurait pas voulu » avoir un autre traitement que ses camarades, estime le commandant René qui se souvient d’un garçon très courageux. « Nous avions tous un peu peur de l’arrivée de ce jeune chanteur en vogue, mais son comportement nous a tout de suite rassurés. Il s’est fondu dans la masse avec ses camarades sans jamais mettre son statut de star en avant. Il n’a jamais eu ni cherché de passe-droit […] Il fallait le voir sur le parcours du combattant ! C’était un garçon très sportif ». De jolis souvenirs.

Source: Lire L’Article Complet