Johnny Hallyday : sa « statue à la con » très critiquée par Eddy Mitchell

La sculpture dévoilée en hommage à Johnny Hallyday à Bercy le 14 septembre dernier n’a définitivement pas fait l’unanimité. Dans une interview accordée à Pure Charts, Eddy Mitchell évoque une « statue à la con » qu’il trouve « ridicule ».

« Je n’avais rien à y faire. » Voilà ce que répond Eddy Mitchell quand Pure Charts lui demande pourquoi il n’a pas participé le 14 septembre dernier au concert hommage à Johnny. « Je ne fais pas les Restos du Coeur, donc je ne vois pas pourquoi j’irais faire ce genre de conneries. Je n’ai rien à voir avec ce genre de choses », lance le chanteur dans un extrait de l’entretien dévoilé ce mercredi 22 septembre. « À partir du moment où les gens paient et les artistes ne sont pas payés, c’est les Restos du Coeur pour moi. Voilà, c’est pour ça », a poursuivi l’ancien complice du rockeur. Sa veuve, Laeticia Hallyday, avait expliqué que les recettes de l’événement organisé à l’Accor Arena seraient reversées à une association de lutte contre le cancer, la maladie qui avait emporté le chanteur à l’âge de 74 ans en décembre 2017. « Mais bien sûr… », peste Eddy Mitchell. L’artiste de 79 ans n’a pas non plus été emballé par la statue inaugurée à Bercy quelques heures avant le concert événement en présence de Laeticia Hallyday et de la maire de Paris, désormais candidate à l’élection présidentielle, Anne Hidalgo. « Je suis contre la statue à la con », lance Eddy Mitchell.

« Je trouve ça ridicule », tranche Eddy Mitchell auprès de Pure Charts. Il n’est pas le seul à ne pas avoir aimé la statue dévoilée sur l’esplanade Johnny Hallyday. « J’ai l’impression d’avoir une concession Harley qui a ouvert devant Bercy », avait déjà lancé Florent Pagny sur les ondes de RFM la semaine dernière. « Pour moi, Johnny, c’était une telle silhouette… Le mec, il représente une telle image, arrivé sur scène, les jambes un peu écartées, son micro à la main et tout », avait estimé le coach de The Voice qui faisait pourtant partie du concert hommage. « Si on met Johnny, on met Johnny… Donc ce n’est pas tout à fait ce que j’espérais, mais bon après chacun ses goûts et je n’ai rien à reprocher à l’artiste », avait-il expliqué.


Une statue très critiquée

Cette sculpture loin de faire l’unanimité est signée Bertrand Lavier. Son idée controversée était de faire trôner une moto Harley bleue métallisée au sommet d’un mât de 4,75 mètres de haut en forme de manche de guitare Gibson. Le projet faisait déjà grincer des dents des écologistes. Au moment d’être dévoilé, ce sont certains fans qui ont manifesté leur déception. L’œuvre a aussi été très critiquée sur les réseaux sociaux et désormais par Eddy Mitchell. S’il ne mâche pas ses mots et a la dent dure au sujet de ces récents hommages, l’artiste rappelle que « Johnny était quelqu’un de très important » dans sa vie. « À la fin des Vieilles Canailles, de la deuxième version, on savait que c’était irrémédiable mais on espérait toujours », a-t-il confié à Pure Charts.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : JUNIOR / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet