Jordan Bardella : son lapsus très gênant à propos des policiers sur LCI

Invité sur LCI, mercredi 13 octobre 2021, Jordan Bardella s’est embourbé dans un lapsus qui n’a pas échappé aux spectateurs.

Face à Élizabeth Martichoux sur le plateau de LCI, le président du Rassemblement national, en remplacement de Marine Le Pen le temps de sa campagne, a fustigé le plan d’investissement « France 2030 ». En le présentant mardi 12 octobre, Emmanuel Macron a appelé à réindustrialiser la France si elle veut « redevenir une nation d’innovation et de recherche« . Le président de la République veut « faire émerger les champions de demain« , face aux concurrences chinoise et américaine et aux critiques sur le « déclin » de la France. Pour réaliser ses objectifs, le locataire de l’Élysée a annoncé un investissement de 30 milliards d’euros. Au cours de ce meeting, la sécurité a été l’une des grandes oubliées. Un point d’importance qu’a tenu à souligner maladroitement Jordan Bardella.

L’hommage a tourné au fiasco lorsque le numéro un du RN en intérim s’est trompé d’adjectif : « Nos policiers font aujourd’hui un travail déplorable… un travail admirable pardon, mais dans des conditions qui sont déplorables. » Repris par Élizabeth Martichoux, l’homme politique de 26 ans s’est rapidement corrigé, tout en gardant une voix assurée.

La sécurité, sacrée aux yeux du RN

Jordan Bardella, qui a déploré que « Emmanuel Macron découvre les problèmes du pays en pleine campagne présidentielle« , en a profité pour dévoiler quelques lignes du programme de campagne de Marine Le Pen : la mise en valeur de « l’intérêt national » à travers le patriotisme économique, l’augmentation du pouvoir d’achat, le référendum sur l’immigration ou encore de nouvelles mesures sécuritaires.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet