Joséphine Baker : 5 choses à savoir sur l’artiste qui entrera au Panthéon le mardi 30 novembre 2021

Dans un article publié dimanche 22 août 2021, Le Parisien révèle que la dépouille de Joséphine Baker sera transférée au Panthéon le mardi 30 novembre 2021. L’artiste afro-américaine va devenir la première femme de couleur à recevoir cet honneur.

Restez informée

Le Panthéon va prochainement accueillir la dépouille d’une nouvelle personnalité qui a marqué l’histoire de la France en son sein. Si certaines personnes aimeraient voir Johnny Hallyday être intronisé, c’est une nouvelle femme qui va avoir l’honneur de voir son corps être transféré dans ce lieu emblématique le mardi 30 novembre 2021. Après Simone Veil en 2018, la célèbre chanteuse, meneuse de revue, mais aussi résistante franco-américaine, Joséphine Baker, deviendra la première femme de couleur à entrer au Panthéon, selon les informations dévoilées par Le Parisien dimanche 22 août 2021. Morte en 1975, cette artiste était une figure emblématique de l’émancipation féminine, qui a également défendu la cause des noirs durant son existence. Voici 5 choses à savoir sur Joséphine Baker.

1. Une première demande d’entrée au Panthéon refusée

Si le Président de la république Emmanuel Macron a donc donné son accord pour que le corps de Joséphine Baker, actuellement enterré à Monaco, soit transféré au sein du Panthéon, ce ne fut pas le cas de son prédécesseur. En effet, la demande d’intronisation au Panthéon de la célèbre chanteuse avait déjà été lancée lorsque François Hollande occupait le poste de chef de l’Etat, mais celle-ci avait été refusée.

2. Quasiment nue sur scène

C’est en 1925 que la native du Missouri a tenté sa chance en France avec son spectacle intitulé La Revue nègre. Durant son show, Joséphine Baker se produisait quasiment nue sur scène, avec des fausses bananes autour de sa taille. Un costume qui allait devenir sa marque de fabrique. L’artiste a rapidement rencontré un grand succès en France. Alors qu’elle se produisait initialement au Théâtre des Champs-Élysées, la meneuse de revue a ensuite joué son spectacle au Théâtre des Folies Bergère, après avoir signé un contrat en 1927.

3. Une artiste engagée et militante

Au cours de sa carrière, Joséphine Baker a profité de la grande notoriété que lui conférait son succès sur scène pour affirmer ses convictions. Militante dans l’âme, elle s’est notamment battue toute sa vie pour mettre en avant la culture afro-américaine. L’artiste était aussi engagée en faveur de la fin de la ségrégation raciale américaine. Naturalisée française en 1937, elle est entrée en résistance contre l’occupant allemand lors de la seconde guerre mondiale.

4. Mère de 12 enfants adoptés

Côté vie privée, Joséphine Baker a connu une existence personnelle assez agitée. La chanteuse s’est notamment mariée à 5 reprises. Elle n’avait d’ailleurs que 13 ans lors de ses premières noces. L’artiste a également dû subir une ablation de l’utérus, après avoir mis au monde un enfant mort-né en 1941. Au final, Joséphine Baker a construit une grande famille autour d’elle, puisqu’elle a adopté pas moins de 12 enfants de toutes origines avec le compositeur Jo Bouillon, qu’elle a épousé en 1947.

5. Accompagnée par un guépard nommé Chiquita

Devenue la coqueluche du Tout-Paris entre les années 20 et les années 30, Joséphine Baker a reçu un guépard en cadeau de la part du directeur du Casino de Paris, Henri Varna. Prénommé Chiquita, celui-ci l’accompagnait sur scène et dans le privé. L’artiste le promenait notamment en laisse à Deauville, ou sur les Champs-Elysées. Dotée d’une profonde affection pour les animaux, Joséphine Baker possédait aussi des carlins, chats, chèvres, cochons etc., au sein de sa maison du Vésinet.

Source: Lire L’Article Complet