Juan Carlos exilé : "banni" d’Espagne par son propre fils Felipe IV ?

Juan Carlos 1er aurait été mis à la porte par Felipe IV. Probablement embarrassé de cet énorme scandale de corruption, l’actuel souverain d’Espagne aurait tout simplement mis son père à la porte. Plusieurs sources disent même que Juan Carlos (82 ans) pourrait ne jamais revenir.

Juan Carlos aurait été banni d’Espagne par son propre fils, l’actuel souverain Felipe VI. D’après des sources anonymes citées par le Daily Mail , le 9 août 2020, Felipe aurait choisi de “mettre son père à l’écart” de la famille royale à cause de “certains événements” en relation avec son ancienne maîtresse, Corinna zu Sayn-Wuttgenstein. C’est en partie grâce à elle que le scandale de corruption (à plusieurs milliards) de Juan Carlos 1er a éclaté.

Le même jour, le Sunday Times révélait également que Juan Carlos avait été “banni” de l’Espagne par son fils. D’après leurs sources, l’ancien souverain ne pourrait probablement pas revenir un jour dans son pays. Pour l’heure, le palais royal n’a pas souhaité commenté.

Lorsque Juan Carlos avait annoncé son exil, il avait assuré que cette décision était volontaire. Dans une lettre à Felipe, il avait expliqué vouloir quitter l’Espagne afin de l’aider à “exercer ses responsabilités”. On aurait donc caché au peuple le fait que Juan Carlos veuille rester, malgré ces 6 milliards d’euros détournés et tout autant de scandales.

Visé par une enquête du parquet espagnol anti-corruption depuis deux ans, Juan Carlos n’a réellement été inquiété que depuis que les enregistrements de son ancienne maîtresse, Corinna zu Sayn-Wuttgenstein. Ils révélaient que l’ancien souverain a encaissé une commission de 6,7 milliards d’euros de la part de l’Arabie saoudite lors de l’attribution de la construction d’un TGV entre la Mecque et Médine à un consortium d’entreprises espagnoles. De plus, il aurait reçu 100 millions de dollars du roi Abdallah (Arabie Saoudite) en 2008, sur un compte suisse.

Âgé de 82 ans, Juan Carlos aurait trouvé refuge aux Émirats Arabes Unis, à Abou Dhabi. D’après des médias locaux, il se trouverait au Emirates Palace, un hôtel très luxueux duquel il ne sortirait pas.

Source: Lire L’Article Complet