Juan Carlos : le retour en grâce de sa fille Elena, la mal-aimée de la famille

L’infante Elena, qui s’est retirée de la royauté espagnole il y a deux ans, a rempli son seul engagement officiel de l’année à Madrid ce mardi.

Deux ans, quasiment, qu’elle n’était pas apparue en public. L’infante Elena, la sœur aînée du roi d’Espagne Felipe VI, a rempli ce mardi 29 juin, à Madrid, son seul engagement officiel pour la Couronne. Elle a notamment remis différents prix à des enfants qui participaient à un concours de dessin, puis elle a visité l’exposition du Palais royal du Pardo et assisté à un petit concert donné par de jeunes musiciens. L’an dernier, à cause des restrictions sanitaires liées au coronavirus, elle avait été privée de cet événement.

Elena, qui est la fille aînée de la reine Sofia et de Juan Carlos, mais est également la duchesse de Lugo, est un peu la mal-aimée de la famille royale espagnole depuis quelques années. Depuis son divorce avec Jaime de Marichalar, en 2010, elle s’est faite chaque année plus discrète et les aficionados de la Couronne ont fini par arrêter de se demander si elle allait refaire sa vie ou pas.

L’infante Elena n’a jamais lâché Juan Carlos

Ces dernières années, ses agissements ont surtout été scrutés après la descente aux enfers de son père Juan Carlos. Contrairement aux autres membres de la famille royale, elle l’a toujours soutenu. Elle ne l’a pas laissé tomber à Noël, et elle était également à ses côtés début 2021 pour son 83e anniversaire.

L’infante Elena n’est, à l’instar de Meghan et Harry en Angleterre, plus un membre actif de la monarchie espagnole depuis 2019. Toutefois, si elle était au Palais royal du Pardo ce mardi, c’est parce qu’il s’agit d’un engagement qui lui tient à cœur, et qu’elle a accepté de garder, même si elle ne représente officiellement plus la famille royale.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet