"Jugée coupable" : cinq choses à savoir sur Garance Thénault, l'héroïne de la nouvelle fiction de France 3 ?

France 3 lance le mardi 17 août 2021 Jugée Coupable, sa nouvelle saga de l’été avec Garance Thénault dans le rôle principal. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette jeune actrice, qui a effectué ses débuts dans Plus belle la vie.

Restez informée

Mieux vaut tard que jamais et France 3 a attendu la dernière ligne droite des vacances pour lancer sa grande saga de l’été avec Jugée coupable. Les deux premiers des six épisodes que compte cette fiction policière très attendue sont diffusés le mardi 17 août 2021. Et mettent en valeur une comédienne, dont la jeunesse n’a d’égal que le talent, Garance Thénault.

Longtemps au service du jeu vidéo

Parce qu’il fallait bien démarrer quelque part, la ravissante brunette a longtemps animé une émission de jeux vidéo Jeuxactu, d’abord sur le net puis sur NT1 (2008-2011), pendant laquelle elle offrait un panorama complet de l’actualité à travers des tests, des critiques et des interviews. Mais elle était plus souvent au lancement des sujets que manettes en main.

Un visage pas inconnu des téléspectateurs de France 3

Les aficionados de Plus belle la vie ne partiront pas en terre inconnue en visionnant les premières scènes de Jugée coupable. Garance Thénault a en effet prêté les traits d’Agnès Roussel, infirmière à l’hôpital Marseille-Est qui a fait tourner bien des têtes au Mistral de 2016 à 2019. La comédienne a été repérée par l’équipe de casteurs marseillais alors qu’elle jouait au théâtre à Paris.

Des petits rôles dans plusieurs fictions

Avant de camper deux personnages dans Jugée coupable, cette comédienne formée à la célèbre école de théâtre Jean-Périmony à Paris s’est longtemps contentée d’enchaîner les rôles secondaires dans la minisérie Au-delà des apparences (sur France 3), dans la saison 5 de Nina (France 2), dans deux enquêtes de Meurtres à… (Colmar, puis Belle-Île) et dans un épisode de Profilage… De quoi s’aguerrir et noircir son CV.

Sur la voie du succès avec une Palme d’Or

Garance Thénault est loin d’être un parasite dans le métier mais elle a assuré la voix française de l’une des actrices dans le film du même nom. Un chef d’oeuvre qui a conquis les amateurs de septième art et les exigeants critiques du Festival de Cannes en 2019.

Un défi qui lui a donné du fil à retordre

Pour cette saga de l’été, la comédienne a dû incarner un double rôle : celui de Lola Brémond mais aussi celui de sa mère, Manon Jouve. Un challenge relevé avec beaucoup de motivation par la jeune comédienne, perturbée par cette perspective. Ce projet était tellement aligné avec moi que c’était impossible de ne pas le faire, a-t-elle expliqué à nos confrères de la RTBF, le 2 aout 2021. Ça demandait une souplesse d’esprit, car il fallait se rendre disponible pour un personnage qu’on n’a pas l’habitude de jouer. Je devais faire un effort de concentration et de recherche d’émotions pour jouer Manon qui était plus éloignée de moi.

https://www.instagram.com/p/CSqz6bPgA-S/

A post shared by Garance Thenault (@garance_then)

A lire aussi : “Bac Nord” : 5 choses à savoir sur le film de Cédric Jimenez

Source: Lire L’Article Complet