Julie Andrieu : ses confidences sans tabou sur son beau salaire

Invitée de Jordan de Luxe sur Non Stop People ce mardi, Julie Andrieu a évoqué son actualité, en dévoilant, au passage, le salaire qu’elle touchait par émission pour son programme phare de France 3, Les carnets de Julie.

Depuis 2001, Julie Andrieu s’illustre sur le petit écran en tant qu’animatrice d’émissions culinaires. Mais la carrière de cette férue de gastronomie prend un nouveau tournant en 2012 lorsqu’elle lance son émission, Les carnets de Julie, lors de laquelle elle part à la découverte des terroirs français au volant de sa Peugeot 304 rouge. Un programme qui célèbre la cuisine française, mais aussi les régions et le patrimoine local. Malheureusement pour Julie Andrieu, après neuf saisons au compteur, son émission se voit contrainte de marquer une pause, en raison de la crise sanitaire. "Là, je n’ai pas tourné depuis quatre mois", confie-t-elle sur le plateau de L’instant de Luxe. Malgré cette interruption momentanée, Julie Andrieu ne devrait pas avoir à trop se serrer la ceinture, à en croire ses révélations sur le salaire qu’elle touche par émission. L’animatrice, qui déclare d’abord ne rien avoir touché depuis l’arrêt des tournages, tente ensuite d’expliquer plus en détail sa fiche de paye. "C’est très compliqué parce qu’on a des périodes de tournage. On tourne beaucoup au printemps… Moi je prends toutes les vacances scolaires, je vais faire pâlir de jalousie toutes les mamans. Je reprends mes tournages en septembre. Et vous me posez une colle, parce qu’il y a la partie auteur, la partie production, parce que je suis productrice, et il y a la partie salaire. Mais oui, c’est 4 000 euros par émission", lâche-t-elle finalement avant d’ajouter : "C’est un très beau salaire. Je considère que j’ai beaucoup de chance."

Julie Andrieu : les sacs de créateur ? Très peu pour elle

Malgré ce généreux salaire, Julie Andrieu n’est pas du genre à craquer pour les objets de luxe, comme elle l’explique dans la suite de l’interview. "Le sac Chanel, je m’en fous. Je suis très mal à l’aise sur l’avenue Montaigne, j’ose à peine monter sur les trottoirs, mais en revanche je vais acheter un tas de plantes pour mon jardin", confie l’animatrice.

Source: Lire L’Article Complet