Julien Lepers se plaint (encore) de son licenciement… auprès de Nicolas Sarkozy (VIDEO)

Lundi 31 août 2020, Quotidien a dévoilé les images d’une séance de dédicaces de Nicolas Sarkozy durant laquelle Julien Lepers est venu lui parler de son éviction de Questions pour un champion.

  • Julien Lepers
  • Nicolas Sarkozy

Séquence légèrement surréaliste (et gênante). Lundi 31 août 2020 sur TMC, l’équipe de Quotidien a fait sa rentrée des classes et en a profité pour dévoiler les images surprenantes de la séance de dédicaces de Nicolas Sarkozy, invité dans une librairie cannoise pour son livre Le temps des tempêtes. Alors que plusieurs fans de l’époux de Carla Bruni attendaient sagement, Julien Lepers en personne est lui aussi arrivé avec son ouvrage. L’ancien présentateur de France 2 a tenu à partager quelques ressentiments avec l’ancien président de la République… En effet, celui-ci ne digère toujours pas son éviction de l’émission Questions pour un champion !

Julien Lepers dézingue Delphine Ernotte à l’oreille de Nicolas Sarkozy

Muni d’un masque chirurgical blanc, Julien Lepers s’est donc avancé vers Nicolas Sarkozy installé derrière son bureau. Immédiatement, le papa de la petite Giulia reconnaît l’animateur : “Ça va Julien ?”, lance-t-il la tête baissée, sur le point de signer son livre. “Ça va, ça va…”, répond timidement le présentateur, avant de se lancer dans une jérémiade improvisée : “À part que la télévision… Delphine Ernotte, remarquable. Il y a trop d’hommes blancs de plus de 50 ans…”, a-t-il ainsi balancé face à un Nicolas Sarkozy de marbre. “Voilà, je n’en dis pas plus”, a-t-il conclu, sous l’oeil des caméras.

En effet, pour Julien Lepers, la pillule ne passe pas. Après vingt-huit ans passés derrière ses fiches jaunes de Questions pour un champion, l’animateur n’a pas apprécié d’être remercié par Delphine Ernotte un an après son arrivée au siège de France Télévisions. Ses propos tenus face à Nicolas Sarkozy à Cannes lui font d’ailleurs directement référence. En 2015, lorsqu’on lui demande si France 2 est à l’image de son public, la réponse de Delphine Ernotte est sans appel : “Honnêtement, en arrivant, mon premier constat, c’est que ce n’est pas le cas. On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change.” Une promesse tenue qui n’a visiblement pas plu à tout le monde…

Vu à une séance de dédicace de Nicolas Sarkozy : quelqu’un qui, visiblement, n’a toujours pas digéré son départ de “Questions pour un champion” 🤭#Quotidien pic.twitter.com/EK1mK4S4QS

Source: Lire L’Article Complet