Kendji Girac : ce cadeau qu'il ne s'offrira jamais pour ne pas décevoir son public

Depuis sa victoire dans The Voice en 2014, la vie de Kendji Girac a changé du tout au tout. Cependant, le chanteur, qui vient tout juste d’être papa, garde la tête froide au point de se priver de certains plaisirs…

  • Kendji Girac

Le chanteur tient à garder les pieds sur terre. Pourtant, sept ans en arrière, Kendji Girac passait de l’ombre à la lumière et réaliser l’un de ses rêves les plus fous en participant à la saison 3 de The Voice… qu’il remporta. Cependant, avec cette nouvelle notoriété sont arrivés des problèmes auxquels le jeune papa d’une petite Eva Alba ne s’attendait pas. Les rapports intéressés de certains membres de sa famille, une agression qui l’a traumatisé… Kendji Girac a dû faire du tri dans son entourage et a pris une décision radicale : ne jamais afficher son mode de vie luxueux aux yeux de tous. Alors qu’il vivait toujours dans une caravane il y a encore un an, le chanteur a confié à Paris Match ce cadeau qu’il refuse de se faire pour ne pas blesser ses fans.

“Je ne veux pas afficher ce que je gagne”

Pour protéger sa famille mais aussi sa carrière, Kendji Girac a choisi la sobriété. “Je ne veux pas afficher ce que je gagne. Je rêve d’une Ferrari depuis l’enfance, mais je ne l’achèterai pas. Je suis un mec simple, mon public l’est aussi”, a-t-il confié à nos confrères. Selon lui, s’afficher avec une voiture si chère serait comme trahir son public : Je le décevrais si je devenais trop bling bling”, a-t-il expliqué. Alors le chanteur a trouvé la parade : il porte des marques de luxe seulement dans l’intimité et n’affichent jamais ses objets de valeur, comme des bagues ou des montres, sur un plateau télé ou sur les réseaux sociaux.

Une discrétion que Kendji Girac applique également à sa vie privée… Alors qu’il vient de devenir papa pour la première fois d’une petite Eva Alba, fruit de son amour avec Soraya, le chanteur refuse d’afficher ce bonheur sur les réseaux sociaux, ni même d’en parler dans la presse : “Je comprends que ça intrigue mais on ne la verra pas. Si je pouvais ne pas en parler, je le ferais. Mon travail, c’est mon travail, le reste ça me regarde“, a-t-il martelé à Gala, glissant seulement que sa “princesse” était “merveilleuse”. Un papa protecteur… ou peut-être superstitieux.

Source: Lire L’Article Complet