Kim Kardashian : après son agression à Paris en 2016, l’affaire prend un tournant

Cinq ans après l’agression de Kim Kardashian à Paris, douze personnes pourraient être renvoyées aux assises. Une occasion de pouvoir enfin mettre la main sur le reste du butin ?

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, Kim Kardashian s’est fait agresser dans l’appartement où elle séjournait à Paris. La star américaine était de passage en France à l’occasion de la Fashion Week. Mais cinq ans plus tard, le dossier n’est toujours pas clos. D’après une source de l’AFP, deux juges d’instruction auraient ordonné le renvoi aux assises de Paris, de douze personnes. Il s’agit de onze hommes et d’une femme, rapporte Le Parisien. Ils seront jugés pour “vol avec arme commis en bande organisée”, “enlèvement et séquestration” ou “association de malfaiteurs”.

Pour rappel, deux voleurs s’étaient introduits dans la chambre d’hôtel parisienne de Kim Kardashian. Trois autres individus étaient postés devant la résidence pendant qu’un sixième se trouvait dans un véhicule. Une femme était en charge de superviser les opérations à l’aide de téléphones, révèle le quotidien. L’icône de la téléréalité a été ligotée puis séquestrée dans la salle de bain. Les malfaiteurs ont volé sa bague de fiançailles à quatre millions d’euros, ainsi que vingt-trois autres bijoux. Le butin, au total, s’élevait à plus de six millions d’euros.

Où se trouvent les bijoux ?

Si les suspects ont été retrouvés, ce n’est pas le cas des bijoux dérobés à l’influenceuse. Seuls 17 000 d’euros ont été saisis chez l’une des personnes mises en examen, ainsi que 141 000 euros chez la femme d’un des voleurs. Pour ce qui est de l’or, il aurait été fondu. Ce qui représente 800 g, soit une valeur de 30 000 euros. L’un des malfaiteurs, déjà interrogé auparavant, a toujours dit ignorer où se trouvait les millions restants.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet