“La Familia Grande” : Camille Kouchner explique pourquoi elle a longtemps “protégé” son beau-père Olivier Duhamel

Dans La Familia Grande, publié le 7 janvier 2021 aux éditions du Seuil et que Femme Actuelle a pu lire, la juriste Camille Kouchner accuse son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d’inceste à l’encontre de son frère jumeau. Elle analyse notamment les mécanismes du silence et explique pourquoi elle a “protégé” – selon ses propres termes – son beau-père pendant des années.

  • Olivier Duhamel
  • Camille Kouchner

On pourrait croire qu’il s’agit d’un livre sur l’inceste. En réalité, La Familia Grande est un livre sur les mécanismes du silence qui permettent à ce crime d’être perpétrés… bien souvent dans l’impunité. C’est aussi un livre sur l’amour que porte une fille à sa mère, la peine qu’elle a ressenti en voyant cette mère partir à la dérive, en voyant cette mère soutenir son mari plutôt que ses enfants, puis en voyant cette mère mourir. Dans son ouvrage, paru jeudi 7 janvier 2021 et que Femme Actuelle a pu lire, Camille Kouchner, accuse son beau-père, célèbre constitionnaliste Olivier Duhamel, d’avoir abusé de son frère jumeau lors d’agressions sexuelles incestueuses. On y apprend notamment qu’Olivier Duhamel aurait fait subir des “fellations” à son beau-fils “Victor” – le prénom a été modifié par Camille Kouchner pour préserver son anonymat – dès ses 13 ans et ce pendant plusieurs années. On y apprend aussi comment Olivier Duhamel fut un beau-père tant aimé par les enfants de sa femme, Evelyne Pisier, un vrai père de substitution comblant l’absence du père biologique, l’ancien ministre Bernard Kouchner, décrit par l’autrice comme étant trop occupé. Un amour sincère de la part des trois enfants Kouchner qui les a longtemps empêchés de parler… Camille Kouchner, rongée par la culpabilité – à qui elle donne vie sous la forme d’une “hydre” -, signe un livre bouleversant et nécessaire. La juriste analyse les engrenages qui l’ont condamnée au silence pendant de longues années, la forçant par la même occasion à “protéger”, selon ses propres termes, son beau-père qu’elle a pourtant adoré.

“Pendant toutes ces années, plus que me taire, j’ai protégé mon beau-père”, écrit Camille Kouchner

Lorsque la jeune Camille Kouchner rencontre son beau-père, elle est conquise. Olivier Duhamel, dit-elle, rend sa mère heureuse. Il est surtout un beau-père présent, aimant, qui force l’admiration. “Mon beau-père organisait ma joie, m’apprenait à respirer […] Mon beau-père remplaçait mon père”, écrit-elle. Mais Evelyne Pisier perd sa mère et son père, suicidés à moins de deux ans d’écart. Tout bascule. Evelyne Pisier tombe dans une grave dépression et devient alcoolique. C’est peu ou prou à ce moment-là qu’Olivier Duhamel se serait tourné vers son beau-fils, “Victor.” Des mois plus tard, Victor se confie à sa jumelle sur les viols dont il dit avoir été victime. “Pendant toutes ces années, plus que me taire, j’ai protégé mon beau-père”, se désole Camille Kouchner dans La Familia Grande. “Pas parce que mon frère me le demandait mais parce que je l’aimais comme un père et que dans l’explosion de notre famille, face à la dérive de ma mère, il était tout ce qu’il me restait. Parce qu’il organisait nos vacances, nous emmenait au ciné et bientôt m’apprendrait le droit. Parce que toute mon enfance, toute mon adolescence, après les suicides, mon beau-père m’a portée […] Parce qu’il essayait tant mieux que mal de me relever. Parce que personne d’autre que lui ne m’offrait cela. Parce qu’il me connaissait par cœur, avec son cœur.” Evelyne Pisier, qui aurait appris cette histoire bien plus tard, aurait protégé son mari jusqu’à sa mort, en 2017. Lui n’aurait pas cherché à nier. Le 4 janvier 2021, avant la publication de La Familia Grande, le politologue a annoncé sa démission via Twitter. Les faits sont aujourd’hui prescrits. Faute de procès, Olivier Duhamel reste, pour l’heure, présumé innocent. Le parquet de Paris a toutefois ouvert le 5 janvier une enquête préliminaire, le but étant de découvrir d’éventuelles nouvelles victimes et de vérifier les délais de prescription.

A lire aussi : La chanteuse Barbara victime d’inceste : comment sa vie a basculé

Source: Lire L’Article Complet