La mère de Cédric Jubillar l’accuse puis se rétracte : que s’est-il passé ?

La mère de Cédric Jubillar a, en l’espace de quelques jours, admis être « persuadée » de la culpabilité de son fils dans la disparition de son épouse Delphine Jubillar, avant de retirer ses propos, ce mardi 21 septembre.

Un revirement mystérieux. La mère de Cédric Jubillar, Nadine F., est revenue sur les propos tenus le 16 septembre dans l’émission de voyance de la station 100% Radio, comme le dévoilent nos confrères de La Dépêche du Midi, ce mercredi 22 septembre. Dans une « interview enregistrée » diffusée dans l’émission, elle assurait être persuadée de la culpabilité de son fils, soupçonné du meurtre de son épouse, Delphine Jubillar. Un discours que la mère de Cédric Jubillar ne semble plus assumer complètement.

La garde à vue, et les éléments avancés par les enquêteurs à ce moment précis, l’aurait convaincue, comme elle s’en expliquait dans l’émission : « Avant la garde à vue au mois de juin, j’étais persuadée de l’innocence de mon fils, après la garde à vue et tout ce que m’ont montré les gendarmes, je suis malheureusement persuadée de la culpabilité de mon fils. » Avant d’admettre qu’en « tant que maman, je vis très mal cette situation« , mais qu’elle ne désire qu’une chose : « savoir où est le corps de ma belle-fille pour qu’on puisse lui offrir une sépulture décente« .

« Je suis dans la retenue sur mes propos », proclame la mère de Cédric Jubillar

Mais les animateurs de l’émission, surpris par l’aveu et les confessions pour le moins confuses de la mère de Cédric Jubillar, décident d’interroger à nouveau Nadine F. Selon La Dépêche du Midi, ils contactent alors son avocate, Me Jessica Chefaroudi, afin de revoir sa cliente, et de revenir ensemble sur son discours. Le rendez-vous est fixé pour ce mardi 21 septembre. Mais alors, Nadine F. semble alors vouloir retirer ses propos, ou en tout cas, les atténuer. Elle aurait ainsi confié à 100% Radio : « Je laisse le soin à la justice de faire son métier. (…) Je sais ce que j’ai dit, mais quand j’ai parlé à votre collègue (le voyant qui intervient dans l’émission, N.D.L.R.), c’était dans le fait d’une relation (elle hésite) une discussion… pas intime mais privée.« , détaille-t-elle.

Parlant de son échange avec le médium comme d’une « bouteille à la mer » pour « connaître la vérité« , Nadine F finit par se rétracter : « Je me suis un peu calmée et je suis dans la retenue sur mes propos. » Son acte, cet appel à l’aide, elle le justifie encore et toujours par sa volonté de « savoir où est ma belle-fille. (…) Je ne pourrai pas dire à mon petit-fils ou ma petite-fille où se trouve leur maman… ». Car c’est, elle le proclame, la seule chose qui compte désormais : son rôle de grand-mère. D’ailleurs, elle le confirme, elle n’a plus de contact avec son fils, plus depuis son incarcération, le 20 juin.

Crédits photos : Capture d’écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet