La princesse Charlotte, une “suppléante” comme Harry ? Kate et William font tout pour l’éviter !

Au même titre que le prince Harry, la princesse Charlotte et le prince Louis sont relayés au rang de « suppléants ». D’après la spécialiste Katie Nicholl, William et Kate « ont déjà tout prévu » pour éviter qu’ils n’en souffrent.

La princesse Charlotte et le prince Louis sont respectivement troisième et quatrième dans l’ordre de succession. Cette condition de « suppléants » inquiète profondément leur oncle, le prince Harry. Dans une interview accordée au Telegraph, le 13 janvier dernier, le duc de Sussex avait regretté : « Je sais que sur ses trois enfants [NDLR : les enfants de William], au moins un finira comme moi, le “suppléant”. Et ça me fait mal, ça m’inquiète. » Pourtant, Katie Nicholl, une journaliste de Vanity Fair, a assuré que le prince William et Kate Middleton « ont déjà tout prévu » pour éviter qu’ils ne souffrent de leur statut.

Au micro du podcast Dynasty, mis en ligne le mardi 17 janvier, l’experte a certifié que « personne ne veut que la prochaine génération souffre comme Harry a souffert » car « ce n’est pas un joli tableau ». Selon cette spécialiste, « George, Charlotte et Louis bénéficient d’une enfance dont Harry et William n’ont pas pu profiter. » En effet, les Cambridge s’efforcent de faire comprendre à leurs enfants « qui ils sont en tant que membres de la famille royale mais aussi en tant qu’enfants ordinaires« .

>> PHOTOS – Prince Harry, Princesse Caroline, Prince Joachim, Infante Cristina… La galère des “suppléants”

Des enfants « élevés loin des projecteurs »

Afin de maximiser ce sentiment de normalité, Kate et William ont mis en place une série de mesures. Ainsi, leurs bambins sont « élevés loin des projecteurs ». Ils fréquentent « des écoles plutôt ordinaires » et résident « dans un modeste cottage« , situé à Windsor dans le Berkshire. Aussi, Katie Nicholl a souligné que les Cambridge ne faisaient pas de vacances extravagantes. Ils partent avec « des seaux et des pelles » et « apprennent à naviguer dans le Norfolk ». Une vie en toute simplicité…

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Kate Middleton

  • William d’Angleterre

  • Harry d’Angleterre

  • Charlotte d’Angleterre

À découvrir en images

PHOTOS – Prince Harry, Princesse Caroline, Prince Joachim, Infante Cristina… La galère des “suppléants”

Le prince Harry, né en 1986, est le frère de William d’Angleterre. À sa naissance, il est désigné comme le « spare », le second fils et frère des deux futurs héritiers du trône, son père et son frère. Libre et rebelle, le prince Harry est surnommé « party Harry » à son adolescence, tant ses frasques sont nombreuses. Élève moyen et indiscipliné, fumeur occasionnel de substances décriées, fêtard invétéré, séducteur, le prince Harry se situe à l’opposé de son frère. Il va même parfois trop loin, comme lorsqu’il se déguise en nazi lors d’une soirée et fait la une des médias, ainsi vêtu. Il s’assagit en devenant soldat dans l’armée britannique, et cultive l’affection des Britanniques lorsqu’il sort en trio avec William et Kate en déplacement officiel, ou pour le plaisir. Il rencontre Meghan Markle en 2016, l’épouse en 2018 et devient papa d’Archie et de Lilibet. Entre temps, Harry est passé de « suppléant » à 6e dans l’ordre de succession au trône, lorsque William et Kate donnent naissance à George, Charlotte et Louis. Harry se sent à l’étroit à Londres, et décide de quitter ses devoirs royaux lors du Megxit : les Sussex partent aux États-Unis en 2020, en abandonnant leurs titres et leurs activités liées à la Couronne. Alors que sa grand-mère meurt en 2022, le prince Harry se détache un peu plus de sa famille en annonçant la date de sortie de ses mémoires, « Spare » en janvier 2023.

Info du 06/05/2022 ( Elizabeth II bannit Harry, Meghan et Andrew de son jubilé) – Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, le prince George de Cambridge, la princesse Charlotte de Cambridge, le prince Louis de Cambridge, Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles, le prince Charles, prince de Galles, la reine Elisabeth II d’Angleterre, le prince Andrew, duc d’York, le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, la princesse Beatrice d’York, la princesse Eugenie d’York, la princesse Anne – La famille royale au balcon du palais de Buckingham lors de la parade Trooping the Colour 2019, célébrant le 93ème anniversaire de la reine Elisabeth II, Londres, le 8 juin 2019.

Carl Philip, âgé de 43 ans, n’a pas toute sa vie été « suppléant ». Il a même été l’héritier de la Couronne de Suède pendant 7 mois après sa naissance. À l’époque, l’héritier devait être un garçon et sa grande soeur Victoria n’était donc pas éligible au trône. Lorsque la Constitution a changé pour ne plus faire de distinction de sexe, c’est Victoria qui est devenue l’héritière de Carl XVI Gustaf, devenant alors la « doublure ». Carl Philip a, comme Harry, épousé une artiste à la désapprobation générale en 2015 : sa femme Sofia est une ancienne mannequin, tatouée et habituée du topless dans les magazines. Depuis, Carl Philip fait profil bas et travaille activement pour la Couronne de Suède.

Le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas avec la princesse Sofia (Hellqvist) et le prince Carl Philip de Suède, le roi Carl XVI Gustav et la reine Silvia de Suède, la princesse Victoria et le prince Daniel de Suède avec leur fille la princesse Estelle de Suède.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet