"La psychanalyse m’a sauvée" : Valérie Lemercier se confie sur ses débuts difficiles

Valérie Lemercier fait l’objet d’un documentaire sur TMC le mercredi 3 novembre 2021. Pour l’occasion, elle s’est confiée sur les problèmes psychiatriques qu’elle a rencontrés avant de rencontrer le succès, dans les colonnes du Parisien.

  • Valérie Lemercier

Si Valérie Lemercier fait rire les Français depuis plus de trente ans, elle a traversé une période de grande détresse avant de rencontrer le succès. Dans Le Parisien le mercredi 3 novembre 2021, jour où sera diffusé sur TMC le documentaire Valérie Lemercier : singulière, réalisé par Nicolas Perge, l’actrice s’est confiée sur l’année éprouvante de ses 23 ans. « Je tombais« , a-t-elle déclaré sur ce moment où elle ne « savait pas ce qu’elle allait faire de sa vie« . Consciente de sa santé mentale dégradée, l’ancienne maîtresse de cérémonie des Césars s’est présentée elle-même à l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne de Paris, et y a passé un mois. Une décision salutaire, qui a changé sa vie. « Je suis une personne que la psychanalyse ou la psychiatrie ont sauvée. Le jour où j’ai commencé à parler à quelqu’un, j’ai commencé à travailler, être actrice« , a affirmé celle qui a grandi avec une mère dépressive.

Son biopic sur Céline Dion, bientôt en salles

Valérie Lemercier se dévoile dans ce documentaire, tout juste une semaine avant la sortie de son prochain film, Aline, biopic sur Céline Dion qu’elle a réalisé et dans lequel elle joue le rôle principal. Un projet ambitieux dont la sortie a été décalée à cause du Covid-19, et une lettre d’amour à la chanteuse québécoise.

L’actrice des Visiteurs peut parfois adopter un ton moqueur dans ses longs-métrages, mais sa prochaine réalisation est à prendre au premier degré. « Je crois que c’est un hommage à elle, mais aussi à René, a-t-elle confié au média québécois La presse en début octobre. Jusqu’ici, les fans de Céline qui ont vu le film, et qui arrivaient avec des appréhensions, sont super rassurés. J’espère que vous le serez aussi. » Dans Le Télégramme, elle a également dévoilé : « Son entourage a lu le scénario. Il a immédiatement compris qu’on était ni dans la moquerie, ni dans la parodie. Je n’aime que le premier degré. Et le film s’y prête ! » Valérie Lemercier se dévoile, avant de tirer le portrait de Céline Dion.

Source: Lire L’Article Complet