La star de "Code Quantum", Dean Stockwell, est décédée…retour sur sa carrière !

L’acteur américain Dean Stockwell est mort le 7 novembre à 85 ans. Pour le grand public il est surtout connu pour avoir été l’hologramme dans la série "Code Quantum". Avant cela, le comédien avait tenu d’autres rôles, notamment sur grand écran.

Dans Code quantum, il incarnait Al, cet ancien amiral de la marine, grand amateur de femmes, se déplaçant en tant qu’hologramme dans le temps afin d’aider au mieux le docteur Samuel Beckett à réparer les erreurs du passé. Un rôle mythique pour ceux qui ont grandi dans les années 80 et 90. Dean Stockwell est mort le 7 novembre à l’âge de 85 ans. Le comédien avait entamé sa carrière très tôt en tournant ses premiers films à l’âge de neuf ans. Avec des apparitions dans La Vallée du jugement (1945, Tay Garnett) et Escale à Hollywood (1945, George Sidney), il devient même l’un des enfants stars de l’époque. Il enchaîne en remportant un Prix spécial d’interprétation aux Golden Globes de 1948 pour Le Mur invisible d’Elia Kazan, puis tourne cette même année pour Joseph Losey, dans Le Garçon aux cheveux verts, son rôle le plus important à ce jour. Décidant de quitter Hollywood à l’adolescence, c’est ensuite sur les planches que Dean Stockwell va faire admirer tout son talent de comédien. Il le fera notamment dans Le Génie du mal, puis il reprend son rôle d’étudiant meurtrier dans l’adaptation cinématographique de Richard Fleischer en 1959.

Il poursuit avec Amants et fils (1960, Jack Cardiff) puis Long Day’s Journey Into Night (1962, Sidney Lumet), avant de s’écarter des plateaux à nouveau. Si la décennie 70 ne sera pas la plus prolifique, celle qui va suivre va cependant lui offrir de jolies interprétations. Il fait notamment une percée dans l’univers de David Lynch en apparaissant dans Dune en 1984 ou Blue Velvet deux ans plus tard. Wim Wenders lui offre un rôle dans le magnifique Paris, Texas (1984) et Francis F. Coppola dans Tucker en 1988. En 1989, il obtient sa première nomination aux Oscars pour son rôle au côté de Michelle Pfeiffer dans Veuve mais pas trop de Jonathan Demme. En 1990, il remporte le golden globe du meilleur second rôle pour son interprétation de Al Calavicci dans la série Code quantum. Les années qui suivent lui permettent de tourner quelques bons téléfilms et de continuer à jouer les guests dans des séries telles que de NCIS: Nouvelle-Orléans ou Battlestar Galactica. 

A voir aussi : Eva Longoria et Salma Hayek sans soutien-gorge : les deux actrices mettent le feu au tapis rouge !

Source: Lire L’Article Complet