"L'Amour est dans le pré" : après le mariage, le bébé pour Mathieu et Alexandre ?

Mathieu et Alexandre de L’Amour est dans le pré ont dévoilé qu’ils prévoyaient d’avoir recours à la GPA en Ukraine au printemps 2022, dans une interview à Codes Garçon Magazine datant du 3 juillet 2021.

  • Mathieu – L'amour est dans le pré 15

Un nouveau bébé L’Amour est dans le pré ! Dans une interview à Codes Garçon Magazine publiée le samedi 3 juillet 2021, Mathieu, participant de la quinzième saison de l’émission de M6, a annoncé une heureuse nouvelle : avec son mari depuis peu, Alexandre, ils s’apprêtent à devenir papas. “On va entamer au printemps prochain une GPA en Ukraine, a-t-il annoncé. Avant d’expliquer ce choix : “L’Ukraine parce que c’est le moins cher.” Les tourtereaux, très actifs sur leur compte Instagram commun, filmeront le processus “de A à Z, le bon comme le mauvais, le côté commercial et le bonheur que ça va nous apporter“. Une manière pour l’éleveur de taureaux de s’engager pour la légalisation de la GPA, encore interdite en France, et ce même après la dernière révision de la loi de bioéthique, qui a élargi les critères d’éligibilité pour la PMA, fin juin 2021.

“Le jour où toi tu vas partir, il ne me restera plus rien”

Si les jeunes mariés, en couple depuis un peu plus d’un an, ont décidé de devenir parents, c’est pour une raison bien précise : “Moi j’aurais peut-être attendu un peu mais un jour Alexandre m’a dit qu’il est issu de la DDASS et toutes les personnes qui sont très proches de lui ont entre 75 et 85 ans, a expliqué l’agriculteur. Il m’a dit : ‘Le jour où toi tu vas partir, il ne me restera plus rien. Et je veux une famille.‘ Et moi égoïstement, je n’y avais pas pensé de ce point de vue. Je me suis un peu auto-énervé de ne pas y avoir pensé. Donc c’est maintenant qu’il faut le faire et on va le faire ensemble.

Dans une interview accordée à Femme Actuelle le mardi 3 août 2021, Mathieu et Alexandre se sont confiés sur leur avenir familial, mis en danger par la maladie dont Mathieu souffre, et à cause de laquelle il avait mis fin à son premier projet de GPA en 2020 : “Je me dis que s’il m’arrive quelque chose dans dix ans, au moins il sera là pour subvenir aux besoins des petits.

Source: Lire L’Article Complet