Laure Calamy, actrice à vif

D’abord connue pour ses seconds rôles, Laure Calamy s’est fait une place dans le cinéma français, en interprétant des personnages souvent à vif, singuliers, drôles, et attachants.

De l’enfance au théâtre

Fille d’un père médecin et d’une mère infirmière, Laure Calamy naît à Orléans, le 22 mars 1975. Après des premiers pas au théâtre, elle décide d’en faire son métier, et s’y consacre après son baccalauréat.

Elle part à Paris et intègre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique. C’est là qu’elle rencontre Vincent Macaigne et Olivier Py, désormais directeur du festival d’Avignon. 

Elle restera proche du metteur en scène, qui l’a dirigée dans Au monde comme n’y étant pas, en 2001, Orlando ou l’impatience, en 2014, puis Les Parisiens, en 2017. Quant à Vincent Macaigne, il la dirige dans son moyen-métrage Ce qu’il restera de nous, en 2012.

La révélation dans Dix pour cent

C’est en 2015 que le nom de Laure Calamy commence à être connu du grand public. Dès sa première saison, elle est à l’affiche de Dix pour cent, la série créée par Fanny Herrero et diffusée sur France 2. La quadragénaire joue Noémie, l’assistante gaffeuse mais si attachante de l’agent de star Mathias Barneville (Thibault de Montalembert), qu’elle aime en secret.

Avec Hervé (Nicolas Maury), l’assistant de Gabriel Sarda (Grégory Montel), elle forme un duo devenu iconique au fil des saisons. Dans les saisons 3 et 4, une nouvelle page s’ouvre, et Noémie devient centrale. Laure Calamy, aussi.

Aussi proches dans la fiction que dans la vie, Laure Calamy et Nicolas Maury n’hésitent pas à parler de leur amitié dans les médias. Sur Europe 1, en octobre 2020, l’interprète d’Hervé les comparait à “des perruches”, “un couple hyper étrange”. “C’est une des femmes de ma vie”, a-t-il reconnu.

Le succès au cinéma 

En 2018, Laure Calamy se fait remarquer au cinéma, dans Ava, de Léa Mysius, qui lui vaut une nomination pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle. En parallèle, elle continue de jouer au théâtre. Dans Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mis en scène par Catherine Hiegel, elle partage l’affiche avec Vincent Dedienne et Nicolas Maury, notamment, sous les traits de la servante, Lisette.

L’année suivante, elle est saluée par la critique pour son interprétation dans le drame Sibyl de Justine Triet, où elle joue la soeur de Virginie Efira.

En 2020, pour son premier grand rôle, Laure Calamy rayonne dans Antoinette dans les Cévennes, réalisé par Caroline Vignal. L’histoire d’une institutrice, très amoureuse de Vladimir, le père d’un de ses élèves. Bien décidée à passer ses vacances avec son amant, elle va jusqu’à le rejoindre dans les Cévennes, où il séjourne avec sa famille. À la fois touchante et hilarante, Laure Calamy est nommée aux César 2021, dans la catégorie Meilleure actrice.

Cette année-là, son ami Nicolas Maury lui offre aussi un rôle dans son premier film, Garçon chiffon, seulement resté à l’affiche deux jours, avant l’annonce du reconfinement d’octobre. 

Engagée contre l’homophobie et pour l’égalité femmes-hommes

Face à l’augmentation des agressions homophobes, Laure Calamy s’associe, en décembre 2018, à l’association Urgence Homophobie et apparaît dans le clip De l’amour, avec 71 autres célébrités.

Laure Calamy fait également partie du Collectif 50/50, créé en 2018 pour promouvoir l’égalité femmes-hommes dans le cinéma et l’audiovisuel.

  • #LeurHistoireMonHistoire : les stars s’engagent dans une campagne contre les violences homophobes
  • Nicolas Maury : “J’ai encore peur d’être frappé parce que je suis homosexuel”

La vie privée de Laure Calamy

En 2018, l’actrice confiait à Libération être en couple avec un “guide de montagne colombien”, qu’elle rejoint dans “une maison sans eau ni électricité dans les Basses Cévennes”. Elle expliquait aussi ne pas avoir d’enfant et ne pas en souhaiter. Un choixqu’elle a confirmé depuis.

À Paris Match, elle détaillait la même année : “J’ai envie d’en parler pour qu’on foute la paix aux gens qui n’ont pas de désir particulier. Je trouve qu’on rend service à l’humanité en n’ayant pas d’enfants. Il y a trop de monde sur cette planète. Alors, arrêtez de nous emmerder !” 

  • Marilou Berry, actrice caméléon
  • Sarah Biasini, comédienne lumineuse

Source: Lire L’Article Complet