Laure Calamy : “Je souffre de pyrophobie !”

Sous son air jovial, la comédienne vit un calvaire…

Sa fantaisie et sa légèreté nous font fondre. Laure Calamy n’en finit plus de nous faire rire depuis que sa carrière a explosé avec la série Dix pour cent. Qui d’autre qu’elle aurait surfé sur sa notoriété en acceptant le premier rôle d’Antoinette dans les Cévennes, où elle joue une instit qui prend en filature son amant… à dos d’âne? Rôle pour lequel cette fille un peu fofolle a eu le César de la meilleure actrice en 2021. Hors champ pourtant, elle peut parfois vite perdre sa bonne humeur. C’est ce que disent ses partenaires de tournage. Comme Caroline Vignal, réalisatrice. 

« Laure peut se mettre dans des états pas possibles, angoisser pendant deux jours », révèle-telle au Journal du dimanche. Catherine Hiegel, qui l’a mise en scène dans Le Jeu de l’amour et du hasard (Laure a d’ailleurs eu un Molière), confirme : « Elle se cache souvent derrière son rire. Quand elle se met à s’esclaffer, c’est qu’il y a une frontière à ne pas franchir. » Laure adopte donc un comportement plutôt déroutant. « Parfois, on ne savait plus où la foutre », poursuit, sans langue de bois, Hiegel. Pas de caprices de diva pour autant. Laure souffre en réalité de pyrophobie. Et cette peur du feu engendre chez elle des réactions difficiles à gérer pour son entourage. « Dans les hôtels, elle vérifiait toujours si elle pourrait s’enfuir par la fenêtre en cas d’incendie. Sinon, il fallait qu’elle change de chambre », conclut Hiegel. Autant dire que partager le quotidien professionnel de Laure, c’est pas de la rigolade! 

ILARIO ELTÉGÉ

Source: Lire L’Article Complet