Laurence Boccolini, ancienne top model ? Cette surprenante confidence

Mercredi 8 septembre 2021, Laurence Boccolini présentait un nouveau numéro de Tout le monde veut prendre sa place, sur France 2. Au détour d’une question posée à ses candidats, l’animatrice a fait une drôle de révélation sur son passé… de mannequin !

  • Laurence Boccolini

Depuis son premier job en tant que standardiste chez RTL en 1980, Laurence Boccolini a fait un sacré bout de chemin. Avec quarante ans de carrière à son actif, celle qui se classe dans le Top 20 des animateurs préférés des Français a de quoi être fière. Pourtant, les débuts n’ont pas toujours été faciles. Victime de sexisme, de grossophobie et de remarques humiliantes sur son apparence physique, “insultée” et même “frappée”, la blonde de 58 ans a dû se battre pour s’imposer dans le milieu si cruel qu’est la télévision. Aujourd’hui, forte de son succès sur le petit écran, Laurence Boccolini s’assume totalement. “Fière de ses rides”, elle n’a pas peur de poser sans maquillage sur les réseaux sociaux. Elle n’hésite pas non plus à faire preuve d’autodérision concernant son physique – qu’elle sait bien éloigné des standards (certes archaïques) de beauté – comme elle l’a fait dans Tout le monde veut prendre sa place, mercredi 8 septembre 2021.

“J’avais été contactée”

C’est au détour d’une question posée à ses candidats, que la présentatrice a fait une surprenante confidence sur son hypothétique carrière… de mannequin ! “En 1990, quelles célébrités apparaissent dans le clip de Freedom! ‘90 de George Michael ?, a demandé Laurence Boccolini à ses invités du jour. Quatre possibilités s’affichent alors à l’écran : “des footballeurs”, “des politiciens”, “des top models” ou “des chanteuses”. Tandis que tous les candidats ont trouvé la bonne réponse, à savoir des top models, l’animatrice a tenu à apporter quelques précisions. Elle indique ainsi que le clip réalisé par David Fincher – connu notamment pour ses films Seven, Fight Club ou encore The Social Network – met en scène plusieurs grands noms de la mode : Naomi Campbell, Linda Evangelista, Tatjana Patitz, Christy Turlington et enfin Cindy Crawford. C’est alors que Laurence Boccolini a fait une drôle de révélation : “J’avais été contactée, je n’étais pas libre…, a-t-elle affirmé, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, avant d’ajouter :C’est vrai en plus !L’animatrice, qui officiait à l’époque sur Europe 1, aurait-elle arpenté les podiums dans le plus grand secret ?

A lire aussi : “Mais ça va pas bien ?” : Laurence Boccolini très gênée par la drague d’un candidat

Source: Lire L’Article Complet