Laurent Lucas : 5 choses à savoir sur l’entraîneur de "Service Volé"

Le lundi 22 novembre 2021, TF1 diffusera Service Volé, une fiction inspirée de faits réels racontant le combat d’une star de tennis pour faire condamner son entraîneur violeur. Découvrez Laurent Lucas, à l’affiche du téléfilm.

Restez informée

La nouvelle création originale de TF1 ressemble tristement à une histoire déjà entendue dans les journaux… En effet, la chaîne s’inspire de plus en plus des faits divers pour faire passer des messages forts dans ses téléfilms : récemment avec Fugueuse : prostituée par amour, l’histoire de la descente aux enfers d’une ado a priori comme les autres, ou encore, en 2018, Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi, qui raconte l’histoire de cette femme battue qui a tué son mari. Cette fois-ci, avec Service Volé, la chaîne évoque de près les viols dans le sport. L’histoire se penche sur le combat d’une prodige du tennis qui veut faire reconnaître les viols de son entraîneur de ses 14 à ses 23 ans. Au casting, on retrouve Julie de Bona, Samuel Labarthe ainsi que Laurent Lucas dans le rôle de l’entraîneur. Découvrez cinq choses à savoir pas sur l’acteur.

1. Il débute sa carrière par le théâtre

Après des études au Cours Charles-Dullin, Laurent Lucas a débuté sa carrière de comédien sur les planches. Il a en effet joué dans de nombreuses pièces comme Alphée ou La Justice d’amour d’Alexandre Hardy en 1993, de théâtre et sous la direction de grands metteurs en scène, comme Joël Jouanneau, Jean-Louis Martinelli ou Julie Brochen.

2. Nominé pour l’Oscar du meilleur espoir masculin

Après avoir débuté sa carrière dans le cinéma avec le téléfilm Les Sirènes de minuit de Philippe Lefebvre en 1999, il réussit à obtenir une nomination à l’Oscar du meilleur espoir masculin pour son rôle du compagnon de Karin Viard dans Hauts les cœurs. Il se fait ainsi connaître du public.

3. Un comédien doué dans tous les registres

Laurent Lucas n’a pas hésité à jouer dans tous les genres de films, des drames comme Adieu d’Arnaud des Pallières sorti en 2003, à la comédie comme Tout pour l’oseille de Bertrand Van Effenterre en 2004, en passant par des films à gros budget comme Contre-enquête en 2003 pour lequel il a donné la réplique à Jean Dujardin.

4. Trois films sélectionnés au Festival de Cannes en un an

Ainsi, l’année 2003 fut très productive pour lui : trois des films dans lesquels il a joué ont été nommés au Festival de Cannes : Va, petite !, un film franco-belge réalisé par Alain Guesnier, Tiresia, de Bertrand Bonello ainsi que Qui a tué Bambi ?, réalisé par Gilles Marchand.

5. Il est papa de deux enfants

C’est sur un tournage à Montréal que Laurent Lucas rencontre celle qui est devenue la mère de ses enfants, lors du tournage de Quelque chose d’organique de Bertrand Bonello. Il est ainsi devenu père de deux garçons, Romaric et Corentin. Depuis, il s’est séparé de la maman des enfants, et vit à Montréal.

Source: Lire L’Article Complet