L'auteur américaine Shanna Hogan meurt à 38 ans, victime d'une chute fatale

L’auteur de best-sellers Shanna Hogan est morte le 1er septembre. Quelques jours auparavant sa baignade dans la piscine familiale avec son petit garçon Zander âgé de 14 mois avait pris un tour tragique…

Shanna Hogan n’est plus. L’ancienne journaliste et auteur américaine célébrée pour ses livres sur des grandes affaires criminelles a été déclarée morte le 1er septembre dernier. La jeune femme de 38 ans qui enseignait le journalisme à l’Arizona State University avait connu un très grand succès en s’intéressant au cas de Jodi Arias -surnommée “visage d’ange“- dans un livre intitulé Picture Perfect : l’histoire de Jodi Arias. C’est son amie et ancienne collègue Kathleen Mayer qui a raconté l’effroyable tragédie à People Magazine ce 8 septembre.

Shanna Hogan qui vivait à Phoenix, Arizona aurait, le 27 août dernier, souhaité profiter de la piscine avec son bébé de 14 mois Zander, alors qu’elle se trouvait seule à la maison avec lui. Mais la jeune femme a semble-t-il glissé et se serait cogné la tête sur le rebord de la piscine. Lorsque son mari Matt LaRussa est rentré chez lui il a découvert une scène digne d’un film d’horreur : sa femme inconsciente dans l’eau et leur petit garçon -qui portait heureusement un gilet de sauvetage- à proximité, sans aucun doute témoin de l’accident.

Sa famille a souhaité faire don de ses organes

Matt LaRussa a tenté de réanimer son épouse avant l’arrivée des pompiers, mais sans succès. Elle est restée dans un état critique jusqu’à son décès le 1er septembre. Son cœur, son foie et ses reins ont été donnés, a indiqué le représentant de l’écrivaine à E! News. “Je voulais autant d’elle que possible dans ce monde“, a déclaré son mari dans un poignant communiqué dans lequel il ajoute , “et je pourrai un jour rencontrer les receveurs des greffes.”

Dévastée son amie Kathleen Meyer a indiqué ” À une époque où la gentillesse humaine est si désespérément nécessaire, nous avons perdu l’une des personnes qui a donné cela à notre monde, mais les écrits de Shanna continueront d’exister, les vies de ceux qu’elle a sauvés continueront et sa plus grande création – son petit garçon – vivra pour tous nous inspirer.

Source: Lire L’Article Complet