Le clin d'œil de Thomas Pesquet à Karim Benzema depuis l'espace

Depuis l’ISS, la Station spatiale internationale, Thomas Pesquet ne rate pas une miette de l’actualité en France. Le spationaute a même eu vent du retour de Karim Benzema en équipe de France, et s’en amuse.

Thomas Pesquet a certes la tête dans les étoiles. Mais l’astronaute garde tout de même un pied sur Terre, à l’affût des dernières actualités. Le retour de Karim Benzema en équipe de France pour l’Euro 2021 ne lui a donc pas échappé. Le commandant de bord de l’ISS s’en est alors amusé sur Twitter, ce vendredi 21 mai. “Et ben le retour de Karim Benzema en équipe de France, on en entend parler jusque dans l’espace”, a-t-il plaisanté. Un message dans lequel Thomas Pesquet a directement mentionné l’attaquant des Bleus, qui portera le numéro 19 lors de la compétition continentale.

Nul doute que ce message dessinera un sourire sur les lèvres de Karim Benzema. Pour le moment, le footballeur n’a pas répondu à la passe décisive de Thomas Pesquet. Mais le natif de la région lyonnaise, très actif sur les réseaux sociaux, s’est empressé de reposter le tweet du spationaute sur son propre compte. En tout cas, la réaction amusante du compagnon d’Anne Mottet laisse, semble-t-il, entendre une certaine appétence pour le ballon rond, malgré ses préférences pour le rugby et le judo. Alors, regardera-t-il la célèbre compétition de football, qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet prochain, depuis l’espace ?

Et ben le retour de Karim @Benzema en équipe de France 🇨🇵⚽, on en entend parler jusque dans l’espace 👂📢😏

“Les choses ont beaucoup changé”

Si Thomas Pesquet refuse de perdre la connexion avec la Terre, l’astronaute n’oublie pas de profiter de son aventure exceptionnelle à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Et cela, même si “les choses ont beaucoup changé, comme il l’a expliqué dans un entretien accordé à BFMTV, le 24 avril dernier. “Je vous avoue que je n’ai jamais vu autant de gens sur l’ISS. Et je n’ai jamais vu autant de véhicules en visite, amarrés à l’ISS”, avait-il raconté. Et d’ajouter : “Ça a nécessité énormément d’efforts de tous les côtés. Toutes les fonctions supports, toutes les équipes au sol ont permis cette aventure.”

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Source: Lire L’Article Complet