Le corps de Delphine Jubillar caché « sous une plaquer de fer » ? Son mari Cédric accuse

Cedric Jubillar continue de clamer son innocence dans la disparition de Delphine Jubillar. D’après les informations de Nouveau Détective, le père de famille âgé 34 ans accuse un autre homme d’avoir caché le corps de son épouse “sous une plaque de fer”.

L’enquête a commencé il y a désormais huit mois, mais toujours aucune trace de Delphine Jubillar. Pour rappel, l’infirmière âgée de 33 ans a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre dans la commune de Cagnac-les-Mines, située dans le département du Tarn. Après près de 6 mois d’investigation, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de Cedric Jubillar, son époux, mis en examen pour “homicide volontaire par conjoint“. Mais le père de famille continue de clamer son innocence.

D’après les informations du Nouveau Detective, qui suit l’affaire depuis le début, Cedric Jubillar a d’ailleurs accusé un ouvrier du secteur d’être impliqué dans l’affaire. C’est du moins ce qu’a affirmé Nelly, une de ses maîtresses. En effet, Cedric Jubillar lui aurait fait écouter une conversation avec l’homme en question. “Je veux savoir où est ma femme !”, a-t-il déclaré à l’intéressé, qu’il accuse d’avoir caché le corps de Delphine “sous une plaque de fer”.

Nelly : peu convaincue par les propos de Cédric Jubillar

Néanmoins, d’après Nelly, ladite conversation serait montée de toutes pièces par Cedric Jubillar. La raison ? Comme évoqué par nos confrères, l’homme de 34 ans, qui a été mis sur écoute pour le bien de l’enquête, aurait tenté de tromper les forces de l’ordre. Mais pour le moment, les avocats du suspect restent persuadés que leur client est innocent. “Si on a des preuves, est-ce qu’on a besoin d’un aveu ?“, s’est interrogé un de ses conseils, avant d’ajouter : “Quand on a besoin d’un aveu, c’est qu’on n’a rien“.

Crédits photos : Capture d’écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet