Le dernier Noël de Diana : privée de ses fils William et Harry et livrée à elle-même

Le 25 décembre 1996, privée de ses fils, William et Harry, c’est seule que Diana a célébré son dernier Noël. Un jour sombre sur lequel était revenu l’ancien cuisinier royal Darren McGrady pour The Royal Story.

Le 28 août 1996, Diana perdait officiellement sa bataille contre Camilla Parker-Bowles, sa rivale de toujours. En divorçant du prince Charles, Lady Di consentait également à laisser ses fils, William et Harry, passer les fêtes de fin d’année à Sandringham, auprès des Windsor. Livrée à elle-même, c’est seule que la princesse des cœurs allait célébrer son dernier Noël, comme le relatait l’ancien cuisinier royal Darren McGrady pour The Royal Story, cité par The Express.

C’était toujours assez triste quand vous travailliez avec la princesse la veille de Noël”, s’était-il souvenu. William et Harry allaient à Sandringham et la princesse Diana était là, seule, soufflait Darren McGrady. Et de revenir sur ce fameux réveillon de 1996 : Elle a insisté pour que le personnel passe du temps avec leurs familles pour Noël et que nous laissions la nourriture dans le réfrigérateur“.

Diana, mieux seule que mal accompagnée

Si Diana regrettait sans doute de ne pas passer les fêtes avec ses fils, elle était cependant soulagée de pas avoir à se rendre à Sandringham, où elle ne s’est jamais vraiment sentie à sa place. D’après Darren McGready, qui l’a bien connue, la princesse de Galles s’y ennuyait fermement : “Sandringham était si serré, si compact. Il y avait tellement de gens là-bas, toutes les familles. Vous ne pouviez tout simplement pas vous échapper“. Un sentiment partagé par Meghan Markle qui, en 2019, a délaissé le Norfolk pour le Canada, avant de s’envoler pour la Californie.

Source: Lire L’Article Complet