Le prince Harry cash : pourquoi il a enchaîné les excès avant de construire une famille

Le prince Harry a longtemps été connu pour être l’enfant terrible de la couronne. Mais son passage dans l’armée et son mariage avec Meghan Markle l’ont fortement assagi avant qu’il ne devienne le père d’Archie et Lilibet. Le duc de Sussex s’est confié à ce sujet à nos confrères de People ce mardi 19 avril 2022.

Avant d’épouser Meghan Markle en mai 2018, le prince Harry avait pour réputation d’être un fêtard plutôt provoc’, enclin à l’excès. Il avait avoué fumer du cannabis et consommer beaucoup d’alcool, se retrouvant régulièrement en unes des tabloïds britanniques. Difficile d’oublier qu’en 2005, le duc de Sussex avait créé la polémique alors que The Sun avait publié une photo de lui déguisé en nazi lors d’un bal masqué. En août 2012, des clichés de du jeune prince dénudé dans un palace de Las Vegas avaient eux aussi fuité et étaient parus dans la presse.

Cependant, la discipline de l’armée a eu raison du tempérament fougueux du frère du prince William. Le prince Harry avait en effet commencé sa formation militaire en mai 2005, devenant ensuite officier du régiment de cavalerie Blues and Royals avant de débarquer dans le sud de l’Afghanistan en décembre 2007 aux côtés de milliers de soldats britanniques. Son histoire d’amour avec Meghan Markle l’a également assagi, surtout depuis la naissance d’Archie en mai 2019 puis celle de Lilibet en juin 2021. Actuellement aux Pays-Bas pour assister aux Invictus Games, le petit-fils d’Elizabeth II s’est confié à People au sujet de la responsabilité qu’il éprouve dans son rôle de père.

« Le fait d’être père ajoute certainement une plus grande dimension émotionnelle », a commencé le prince en faisant référence à la manière dont il appréhendait cette compétition pour personnes en situation de handicap. « Quand j’étais dans l’armée, je me suis promis de sortir avant d’avoir une femme et des enfants, parce que je ne pouvais pas imaginer le chagrin que je pourrais éprouver en étant séparé d’eux aussi longtemps lors de mes missions, mais aussi le risque de me blesser et le fait que notre vie de ma famille pourrait en être changée à jamais si cela se produisait », a ajouté le père de 37 ans.

>> PHOTOS – Meghan Markle et Harry plus amoureux que jamais aux Invictus Games 2022

Lilibet a fait ses premiers pas tandis qu’Archie suit les traces de son père

S’il a bien profité de sa jeunesse, le prince Harry est aujourd’hui un homme comblé. Au cours de son interview avec nos confrères, il a même révélé que Lilibet, dix mois à peine, avait « fait ses premiers pas il y a quelques jours à peine » et qu’elle « essayait de suivre son grand frère » Archie. Ce dernier semble lui aussi partager les passions de son père, à commencer par les Invictus Games : « J’ai montré à Archie une vidéo de basketball en fauteuil roulant et de rugby des Jeux Invictus à Sydney, et il a adoré », a affirmé le « fier papa », précisant que son fils se voyait déjà « pilote d’hélicoptère », comme lui. Si la relève semble déjà assurée, on espère toutefois que le petit Archie n’aura pas une adolescence aussi rebelle que celle du prince Harry…

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet