Le prince Harry ? “Il lui manque un allié familial” regrette le biographe de Diana

Si Lady Diana était encore vivante, la vie du prince Harry aurait pu être bien différente. Dans les colonnes du Mirror, ce mercredi 23 novembre, un ancien officier de la protection royale et une experte évoque « l’allié familiale » qui manque à l’époux de Meghan Markle.

De la mort de sa mère, il garde des souvenirs traumatisants et de nombreuses séquelles. À 38 ans, le prince Harry s’apprête à livrer sa version de l’histoire dans ses mémoires intitulées Spare, à paraître le 10 janvier prochain. Un récit dans lequel le duc de Sussex pourrait revenir sur son enfance à Buckingham Palace, son frère le prince William, ses liens avec le roi Charles, mais aussi ses choix de vie. Des décisions pour lesquelles le papa d’Archie et Lilibet aurait été mieux conseillé si Diana Spencer n’était pas décédée.

Un ancien officier de la protection royale, Ken Wharfe assure dans les colonnes du Mirror, que si sa mère était encore en vie « elle aurait poussé le prince Harry et Meghan à reconsidérer leur choix de s’installer aux États-Unis plutôt que de prendre des décisions irréfléchies« . Un avis que semble partager l’experte royale Jennie Bond : « Je pense que ce qui manquait à Harry, c’était un véritable allié familial. Il me semble qu’il était assez impétueux dans sa volonté de partir et qu’il avait besoin de conseils« .

>> Princesse Diana et Harry, une mère et son fils

Lady Diana une influence consolatrice et de soutien pour le prince Harry

« Diana aurait été d’une grande valeur pour lui car elle aurait compris la situation. Mais elle aurait également compris que quitter le pays n’était peut-être pas la meilleure décision à ce moment-là », poursuit-elle. Certaine que le petit-fils d’Elizabeth II souhaitait avoir quelqu’un « en qui il pouvait avoir une confiance totale », il l’aurait trouvé en sa mère une « meilleure amie » : « Plus que quiconque, les conseils et l’amour de sa mère lui ont manqué. Elle aurait été une influence consolatrice et de soutien ».

Ayant longtemps eu du mal à trouver sa place au sein du clan Windsor, Diana aurait été l’une des seules personnes à comprendre son mal-être. Elle, qui a vécu la même chose que lui à Londres où les tabloïds ne lui ont rien épargné. Se remémorant les souffrances de sa mère, le prince Harry a pris la décision de quitter ses fonctions royales après son mariage « parce qu’il ne voulait pas qu’il arrive à Meghan la même chose qu’à sa mère ».

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Harry d’Angleterre

À découvrir en images

Princesse Diana et Harry, une mère et son fils

A bord du Britannia. 5 mai 1985

A Kensington palace. 4 octobre 1985

A Highgrove. 18 juillet 1986

A Highgrove 18 juillet 1986

Autour de

Source: Lire L’Article Complet