Le prince William fulmine : Harry pratique un double jeu

Alors qu’ils ont dévoilé ensemble une statue de Lady Diana dans les jardins de Kensington Palace le 1er juillet dernier, le climat entre les princes Harry et William ne semble pas pour autant s’être apaisé. En effet, le duc de Cambridge “redoute”, la prochaine sortie de son frère cadet.

Les images ont peiné à convaincre d’une belle entente. Le 1er juillet dernier, les princes William et Harry, accompagnés par la famille de Lady Diana, ont inauguré une statue en hommage à leur défunte mère qui aurait eu 60 ans, dans les jardins de Kensington Palace à Londres. Mais si les deux frères ont fait l’effort d’apparaître côte à côte, l’heure n’était pas franchement à la complicité d’antan. Il semble au contraire, que les deux hommes ne soient plus du tout sur la même longueur d’onde. Au point même que le prince William, “redouterait” la prochaine sortie du prince Harry et de Meghan Markle, comme le rapporte The Express.

Alors que le couple de Sussex a lancé une salve de critiques contre la Firme ces derniers mois, Duncan Larcombe, expert de la famille royale, pense que les Sussex ne s’arrêteront pas là. “Ils doivent trouver un moyen de faire leur travail à Los Angeles sans pour autant faire du commerce avec la marque royale” estime ce dernier, “le prince Harry n’a pas vraiment été subtil. Il a révélé au monde entier qu’il déteste sa famille et que tout le système est pourri jusqu’à la moelle, mais en parlant continuellement de la famille royale, ils profitent de la marque”. Problème, en agissant ainsi le prince Harry continuera de se mettre à dos la monarchie, et son frère aîné qui la représente. “S’ils passent toute leur carrière à vendre cette marque royale, ils ne parleront plus jamais à William, souligne Duncan Larcombe.

Vers une monarchie britannique allégée, sans Harry et Meghan ?

Et le prince William n’est pas le seul à redouter les agissements de son cadet. Leur père, le prince Charles, ne semble plus franchement disposé à subir les nouvelles critiques du prince Harry. Le prince de Galles a déjà laissé sous-entendre qu’il mettrait en place une “monarchie allégée” quand sera venu son tour de monter sur le trône. Et clairement, le couple de Sussex qui a préféré s’exiler aux Etats-Unis, n’aurait pas sa place. “Il croit fermement que son fils ne mérite pas le privilège d’être royal” explique une source. Preuve que le contact entre le père et le fils semble rompu : le prince Charles a fui en Ecosse quand son fils cadet était récemment de passage au Royaume-Uni…

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet