Le saut du diable : ces détails qui ont dérangé les téléspectateurs

Une semaine après la fin de la première saison de Luther, TF1 proposait une nouvelle création originale. Ce jeudi 17 juin, les téléspectateurs ont découvert Le saut du diable – un téléfilm avec Philippe Bas qui a eu du mal à convaincre.

Philippe Bas

Du potentiel, c’est ce que recherche TF1 pour le jeudi soir. Et la chaîne avait visé dans le mille en diffusant le mois dernier HPI, une nouvelle série portée par Audrey Fleurot. Conquis par le personnage haut en couleur de Morgane Alvaro, les téléspectateurs étaient chaque semaine 10 millions à se réunir devant leur poste de télévision. Un véritable record ! Fière de cet incroyable succès, TF1 lançait dans la foulée Luther, l’adaptation de la série britannique avec Idris Elba. La version française avec Christopher Bayemi et Chloé Jouannet n’a malheureusement pas renouvelé l’exploit. La première saison s’était achevée la semaine dernière et la série a laissé place à un téléfilm avec un visage bien connu des fidèles de la première chaîne.

Habitués à le voir dans le rôle du commandant Thomas Rocher depuis plusieurs années, les fans de Profilage découvraient Philippe Bas dans la peau de Paul Vilar, un ancien officier des Forces spéciales, spécialiste de la survie et des sports extrêmes qui emmène sa fille Sara en randonnée en montagne. Une activité qui n’enchante pas du tout la jeune fille. Témoin d’un meurtre lors de son escapade en pleine nature, elle est prise pour cible par un tueur.

Les internautes soulignent de nombreuses incohérences

Si les téléspectateurs ont été impressionnés par les prouesses de Philippe Bas – qui avait tenu à réaliser lui-même ses cascades -, ils ont cependant été dérangés par quelques détails du récit du Saut du diable. « Les cheveux de la fille détachés dont le père lui fait la remarque, puis attachés en tresse puis détachés puis rattachés… tout ceci en pleine ascension de la montagne », « Tellement pas crédible. Près d’une centaine de balles tirées durant ce film pour une seule touche à la fin. Des kilomètres de corde autour du cou. Séchage express en 1 min 30. », « Incohérent au possible », « Tout est trop gros dans cette histoire », « 4 incohérences en 5 minutes », « C’est une pâle copie de la série Alex Hugo », peut-on lire dans les réactions sur les réseaux sociaux. Parfois, il vaut mieux reculer pour mieux sauter.

Source: Lire L’Article Complet