Le saviez-vous ? Claude Chirac était proche de Stéphanie et Albert de Monaco

Claude Chirac a de solides liens avec le Rocher. Dans les années 80, elle devient très amie avec Stéphanie de Monaco. Bernadette Chirac, sa mère, aurait même rêvé secrètement que sa fille épouse le prince Albert.

Dans les années 80, Claude Chirac a vingt ans et l’envie de profiter de sa jeunesse. Son père Jacques Chirac est candidat à la présidentielle face à François Mitterrand. Mais la politique, elle ne s’y intéresse pas encore. “A 20 ans, Claude est partie à Los Angeles où elle a fait la fête. Elle a brûlé la vie par les deux bouts. C’est sa période showbiz et paillettes” confie le journaliste Renaud Revel, auteur du livre L’égérie : l’énigme Claude Chirac sorti en 2007.

A cette période, elle devient très amie avec Stéphanie de Monaco. “Ensemble, elles ont fait la java pendant quelques années. Elles étaient inséparables” souligne l’auteur. Les deux jeunes femmes ont presque le même âge, et une même notoriété imposée, pas toujours très bien vécue. Une période bercée d’insouciance qui prendre fin en 1987, quand elle rejoindra son père dans l’arène politique.

Quand Bernadette Chirac jouait les entremetteuses

Albert de Monaco, Claude Chirac le connaît bien également. Un homme que sa mère, Bernadette Chirac aurait d’ailleurs adoré qu’elle épouse. “Bernadette voulait un beau mariage pour Claude. Pour perpétuer sa descendance, elle voulait que sa fille n’épouse pas un roturier mais une grande couronne européenne“, écrivait l’auteur. Une union que la fille cadette du clan Chirac a toujours refusée. Dans les années 80, Claude Chirac n’a d’yeux que pour Vincent Lindon avec qui elle est restée en couple pendant dix ans. Séparés, l’acteur trouvera l’amour dans d’autres bras, ceux de Caroline de Monaco…

Galerie: Les couples royaux qui ont divorcé (StarsInsider)


Source: Lire L’Article Complet