Léa Salamé : qui est son père Ghassan ?

Originaire du Liban, Léa Salamé s’est imposée en France comme une personnalité phare de l’actualité. Dans son pays, c’est son père Ghassan Salamé qui est connu pour son parcours politique. À l’occasion de la première de Quelle époque !, sur France 2 ce samedi 24 septembre, retour sur la carrière du célèbre père de la journaliste.

Animatrice, journaliste… Léa Salamé s’est au fil des années imposée à la radio et sur le petit écran avec ses interviews politiques, ses chroniques, mais les débats avec ses invités. Aux commandes de Quelle époque !, le nouveau talk-show du samedi soir de France 2, dès ce 24 septembre, la présentatrice de France Télévisions est sortie de l’ombre de son père sans changer de nom. Moins connu en France qu’au Liban, Ghassan Salamé est d’un diplomate et professeur à Sciences Po devenu une personnalité politique incontournable dans son pays.

Un père pour lequel Léa Salamé ne cache pas son admiration. Invitée dans l’émission Passage des arts, de Claire Chazal sur France 4 en novembre 2020, elle revient raconte son enfance « dans un pays en guerre civile » dont il lui reste « la volonté de se battre », « cet appétit de vivre, de force, de rage ». De Ghassan Salamé, elle dit qu’il est « un père oriental », mais « étonnement très féministe ».

>> PHOTOS – Léa Salamé, Gilles Bouleau, Sonia Mabrouk… zoom sur les couples des stars de l’info

Léa Salamé sur l’éducation qu’elle a reçue

« C’est très étonnant parce qu’il a eu deux filles et souvent, on lui parlait comme si on lui présentait des condoléances en disant : ‘Tu n’as pas eu de garçon…’ et il disait : ‘Mais je m’en fous, de ne pas avoir eu de garçon, j’ai eu des filles et j’en suis fière, je veux qu’elles réussissent‘. Il était obstiné à nous dire :Je ne veux pas que vous dépendiez financièrement d’un homme. C’est la première des libertés », explique-t-elle.

Ghassan Salamé insiste pour que ses filles aient le choix dans leur vie : « Choisissez le métier que vous voulez, je m’en fous, mais faites-le le mieux possible ». « Ma sœur a fait de l’art, moi j’ai choisi le journalisme. Longtemps, j’ai voulu qu’il soit fier de moi… Et puis à un moment, vous grandissez », confie l’animatrice qui a vu son père « échapper de peu à la mort dans un attentat à Bagdad » alors qu’il y était « en mission pour l’ONU ».

L’impressionnant CV de Ghassan Salamé

Titulaire d’un doctorat de Lettres, d’un doctorat de Sciences politiques et d’un DEA de Droit, il est nommé au ministère de la Culture de la République libanaise de 2000 à 2003. Cette même année, de juin à octobre, il occupe le poste de conseiller politique de la Mission de l’ONU à Bagdad, avant d’être élu conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU de 2003 à 2006.

À ce beau CV politique, s’ajoute les postes de conseiller spécial de Kofi Annan (ancien secrétaire général des Nations unies de 1997 à 2006) avant d’obtenir l’un des rôles les plus importants et stratégiques de la scène diplomatique mondiale : représentant spécial de l’Onu pour la Libye. Quand il n’est pas à l’ONU, Ghassan Salamé écrit une dizaine de livres et est fait Chevalier de la Légion d’honneur, puis obtient la médaille Vermeil de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Les étonnantes confidences de Ghassan Salamé sur Léa Salamé

À l’occasion d’un portrait sur sa fille paru dans Libération, 2014, Ghassan Salamé fait de drôles de confidences sur l’adolescence de la journaliste qui lui a « donné du fil à retordre ». « Elle était rebelle, voulait une moto, faire de la télé. Moi, je voulais qu’elle réussisse à l’école et qu’elle ne prenne pas de drogue, se souvient-il. Pour le reste, le contrôle n’était pas mon truc. Mieux vaut avoir une période difficile à l’adolescence. Redevenir adolescent à 40 ans, c’est terrible. Ce n’est pas esthétique ».

Léa Salamé, elle, se souvient d’une drôle d’anecdote sur son père qu’elle raconte à Claire Chazal : « Quand j’étais en sixième, un jour il a pris mon bulletin de notes, je devais être septième, huitième ou dixième de la classe. Il a lu le premier bulletin de notes, il a fait une espèce de boule, et il a commencé à jouer au football avec dans le salon en disant : ‘C’est nul' ».

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !


  • Léa Salamé

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet