L'incroyable histoire du neveu de Camilla Parker Bowles, génie de la musique autiste et aveugle, bientôt au cinéma

L’histoire du roi Georges VI, grand-père d’Elizabeth II, a fait l’objet d’un film récompensé par 4 oscars. C’est maintenant au tour de Derek Paravicini, cousin des enfants de la duchesse de Cornouailles, d’être le sujet d’un film.

Il était le neveu de Camilla Parker Bowles du temps où elle était mariée à Andrew Parker Bowles. Derek Paravicini, 41 ans, est un musicien autiste et aveugle de génie. Surnommé «l’Ipod humain», il peut jouer au piano tout son répertoire de mémoire. Doté de l’oreille absolu, il est capable de reproduire n’importe quelle musique, même s’il ne l’a entendue qu’une seule fois. Un talent bientôt sur grand écran, car il est le sujet du film The Two Dereks.

Le Daily Mail révèle que le scénario est signé par nul autre que David Seidler, lauréat de l’Oscar et du Bafta du meilleur scénario original pour Le discours d’un roi. Un film qui touchait déjà la famille royale britannique mais de façon encore plus directe, car il racontait un épisode marquant de la vie du roi George VI, le grand-père d’Elizabeth II qui était bègue. «Le scénario est en cours d’écriture en ce moment, a confié le professeur Adam Ockelford, auteur d’une biographie sur Paravicini qui contribue au film (1), à nos confrères britanniques. Il s’articulera autour des années d’enfance de Derek, entre cinq et dix ans, car elles ont été déterminantes pour son histoire». La date de sortie du film n’a pas encore été annoncée.

En vidéo, la bande-annonce du film “Le discours d’un roi”

Un prodige prématuré

Dans son livre, Adam Ockelford explique que Paravicini est né si prématurément qu’il a frolé la mort plusieurs fois lors des trois premiers mois suivant sa naissance. Sa cécité a été très vite détectée, puis son autisme et ses troubles de l’apprentissage. C’est sa nounou qui, cherchant désespérément à trouver quelque chose qui puisse intéresser et stimuler le bébé, lui a mis entre les mains un orgue de barabarie. Derek aurait ensuite appris à jouer de façon autodidacte. Plus tard, la princesse Diana lui remet le prix Barnardo’s Children’s Champion Award. En attendant de le découvrir sur grand écran, le compte Youtube de Dereck Paravicini propose bon nombre de vidéos faisant état de son talent extraordinaire.

(1) In The Key Of A Genius, de Adam Ockelford, Hutchinson, 336 pages

Source: Lire L’Article Complet