Line Renaud : son combat pour mourir

Line Renaud se bat corps et âme pour mourir dans la dignité. Elle se livre à coeur ouvert sur ce sujet tabou.

Samedi 27 mars, France 2 consacrera une soirée à Line Renaud. Un hommage pour son engagement dans la lutte contre le sida. Nos confrères de Femme Actuelle l’ont interviewée pour l’occasion. Cette dernière en a profité pour se livrer à cœur ouvert et parler d’un combat qu’elle mène d’arrache pied.

Elle parle notamment de l’épidémie : Le Covid est venu détruire le peu de bonheur qui leur reste. C’est dramatique mais Dieu merci, nous avons trouvé un vaccin plus rapidement que jamais. Souhaitons que ça marche ! Dans les Ehpad, quelle situation affreuse ! Ma gouvernante avait sa maman dans un établissement. J’ai vu cette femme souffrir d’Alzheimer pendant douze ans. Elle ne reconnaissait plus personne et était dans son monde à elle. Elle avait tellement changé physiquement. À la fin, c’était un chiffon, maigre à faire peur ! Elle-même demandait à partir. Et rien. Quand on sait que c’est fini, qu’il n’y aura plus jamais une vie décente, que la personne souffre, on doit pouvoir arrêter. On ne peut pas laisser les gens comme ça. Je vais me mettre activement là-dessus : mon prochain combat, ce sera de permettre aux gens de mourir dans la dignité.”

Voilà qui est dit ! Et lorsqu’elle a une idée en tête, il est difficile de lui enlever. Concernant le Sidaction, elle explique qu’elle prévoit de relancer le mouvement qui passe en second plan à cause du Covid : “Nous allons relancer le Sidaction. On ne peut pas oublier cette maladie. Il y a des progrès incroyables en matière de thérapie. On peut maintenant vivre avec la maladie mais, une fois qu’on l’a attrapée, on l’a pour toujours. Si on a trouvé un vaccin très vite pour le Covid, il n’y en a toujours pas pour le sida. Il y a encore 170 000 malades en France et une trentaine de millions dans le monde. Notre grand problème, en plein Covid, est d’alerter le public. Il faut en parler encore et encore, car nous avons maintenant affaire aux nouvelles générations. À chaque fois, nous sommes obligés de repartir de zéro.”

Vous l’aurez compris, à 92 ans, Line Renaud n’est pas près de prendre sa retraite !

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet