Lio révoltée : la chanteuse relaye un message et s’en prend violemment au gouvernement et à la police

Une actualité sordide de ces derniers jours a mis Lio hors d’elle. Sur Instagram, la chanteuse de Banana Split a relayé le message d’une internaute qui a demandé des comptes au gouvernement concernant le viol et le meurtre d’une adolescente.

Lio

Derrière ses tubes légers des années 80 se cache une artiste engagée. À 58 ans, la chanteuse Lio sait toujours faire la folle, comme quand elle dévoile ses seins alors qu’elle est invitée d’une émission de France 3. Mais elle sait aussi être beaucoup plus sérieuse. Samedi 29 août, elle a réagi à une triste actualité de ces derniers jours. L’histoire d’un violeur multirécidiviste de 45 ans qui a reconnu il y a quelques jours le viol et le meurtre d’une adolescente de 15 ans a révolté Lio. Sur Instagram, l’artiste belgo-portugaise a relayé le message fort qu’une internaute avait publié en story.

Sur une capture d’écran d’un tweet de l’AFP concernant l’affaire, cette dernière n’hésitait pas à accuser directement les pouvoirs publics, en taguant les comptes officiels du gouvernement et de la police nationale. « Le sang de cette enfant est sur vos mains. Le viol est un crime. Peut-on imaginer une seule seconde qu’une personne qui aurait été condamnée pour 12 assassinats et tentatives d’assassinats soit en liberté ? Jamais », a notamment écrit cette anonyme, dont le message a fait écho chez Lio.

« À vomir »

En le repostant sur son compte, la chanteuse de Banana Split a fait réagir ses abonnés. En légende, Lio explique avoir été profondément touchée par cette sordide histoire : « Je n’en peux plus ». Son post a notamment été aimé par Elodie Frégé. Dans les commentaires, ils sont nombreux à faire part de leur dégoût. « À vomir », écrivent ainsi plusieurs fans de la chanteuse. D’autres sont plus véhéments et s’en prennent eux aussi aux autorités : « Ce pays me fait honte on se moque du sort des femmes abusées en dépit de leurs alertes ». De quoi permettre de faire bouger les choses ?


Source: Lire L’Article Complet