« Ma responsabilité, je la prends » : Anne Hidalgo prête à se retirer de la course à la présidentielle

Invitée du JT de TF1 ce mercredi 8 décembre, Anne Hidalgo a fait une grande annonce à l’aube de la présidentielle de 2022.

Les sondages récemment parus dans la presse montraient Anne Hidalgo très mal placée pour la course à l’Elysée. Celle qui s’est déclarée candidate à la présidence de la République en septembre dernier a décidé de prendre acte de ces sondages et a fait une grande annonce dans le JT de TF1 ce mercredi 8 décembre. Il y a « une gauche fracturée qui doit se rassembler pour gouverner, » assure-t-elle. Et de proposer une primaire de la gauche durant laquelle les citoyens pourraient élire un candidat qui ferait l’unanimité.

« J’ai pris acte de la situation et je sais que si nous ne faisons pas ce rassemblement, il n’y aura pas de possibilités pour cette gauche d’exister dans ce pays », prévient la femme de Jean-Marc Germain. Et de lancer : « Ma responsabilité, je la prends ce soir, et organisons une primaire de la gauche« . Gilles Bouleau s’est alors interrogé. Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Fabien Roussel et Yannick Jadot pourraient-ils participer à cette primaire ? Anne Hidalgo a été très précise : « Je ne suis pas là pour dire qui peut y participer ou pas.« 

Et si elle ne remporte pas cette primaire de gauche, accepterait-elle de soutenir le gagnant dans la course à l’Elysée ? « Il faudra bien sûr faire campagne pour celui ou celle qui gagnera et je me conformerai à cette règle-là, » admet-elle

> PHOTOS – Olivier Véran, Gabriel Attal, Anne Hidalgo… Ils ont trouvé l’amour dans leur parti politique

Mais si la primaire n’a pas lieu…

La question peut se poser : si cette primaire de gauche est refusée par les autres candidat à la présidentielle, que se passera-t-il ? Anne Hidalgo pourrait-elle abandonner ? « Evidemment non. J’ai plus de 500 signatures et parrainages et une organisation de campagne. Mon sujet est de rassembler et donner de l’espoir au peuple de gauche« , tranche-t-elle. Les prochains jours risquent d’être mouvementés…

Crédits photos : Capture écran : TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet