Magali Berdah devient la risée du Web avec sa « tendinite »

« Je peux pas, j’ai une tendinite. » Voici le nouveau meme qui inonde les réseaux sociaux depuis la diffusion du Complément d’enquête sur les influenceurs. L’émission, dans laquelle Magali Berdah était interviewée, voyait la patronne de Shauna Events (connue pour être l’agent de plusieurs stars de la téléréalité et des réseaux sociaux) défendre bec et ongles les pratiques commerciales, jugées parfois douteuses.

Dans une séquence, elle expliquait par exemple que certains des produits qu’elle encourageait ses abonnés à acheter sur les réseaux sociaux n’étaient pas du tout de l’arnaque, prenant en exemple une montre connectée, dont elle avait vanté les mérites sur Instagram.

Déjà portée ?

Mais lorsque le journaliste Tristan Waleckx lui demande pourquoi elle ne la porte pas, sa réponse a été étonnante. « Qu’est-ce que vous en savez (si je ne la porte pas) ? J’ai déjà porté cette montre connectée, bien sûr, j’ai une tendinite au bras. Donc je l’ai déjà portée », a-t-elle expliqué.

De quoi amuser la toile, qui a du mal à comprendre en quoi le fait d’avoir une tendinite empêche de porter une montre. « Sorry si j’ai pas swipe à droite, j’ai une tendinite au bras », peut-on lire par exemple sur le compte officiel de Tinder France, ou encore « Pour cause de #tendinite, nous sommes en incapacité de signer des accords d’entreprise cette semaine… » sur celui de la CGT.

De quoi forcer Magali Berdah à s’exprimer sur le sujet pour se défendre. « Cela fait quatre mois que je suis harcelée et que je suis fatiguée, peut-être qu’en ce moment je ne m’exprime pas super bien. J’ai voulu expliquer que je mettais cette montre connectée à cause de cette tendinite au bras pour m’éviter d’avoir le téléphone à la main », s’est-elle justifiée sur Europe 1. Tendinite ou pas, force est de constater que Magali Berdah reste la reine du buzz sur les réseaux sociaux.

Source: Lire L’Article Complet