Maïwenn refuse le gel hydroalcoolique dans "Quotidien" et s'attire la foudre des téléspectateurs

Coupable d’avoir refusé le gel hydroalcoolique que lui tendait Yann Barthès dans Quotidien, mardi 15 décembre 2020, Maïwenn s’est mis beaucoup de téléspectateurs à dos.

Restez informée

Comme un gros coup de climatiseur sur le plateau de Quotidien ! Invitée par Yann Barthes, mardi 15 décembre, Maïwenn a mis un vent magistral à son interlocuteur en refusant de s’asperger les mains avec du gel hydroalcoolique. Autant dire que la réalisatrice, aussi belle que rebelle, a refroidi l’ambiance et annoncé la couleur de son intervention : bleu électrique, tendant vers le gris polaire. En pleine promotion pour son nouveau film ADN, dont la sortie a été entachée par la crise sanitaire, Maïwenn était bien décidée à afficher son ras le bol sur les conditions restrictives et notamment la fermeture des lieux culturels. Mission qu’elle a respectée à la lettre aussi bien à travers le geste et les paroles. “J’en ai marre”, s’est-elle offusquée, en effectuant un signe ostentatoire du doigt pour refuser la bouteille de gel.

Une déferlante sur les réseaux sociaux

Cette désapprobation a décontenancé le présentateur de TMC, pour qui “c’était une première” depuis le début de la pandémie. Mais elle a surtout ulcéré les téléspectateurs, qui s’en sont donné à cœur joie pour dénoncer ce refus. D’autant que sa justification –“J’en mets tout le temps alors on a les mains toutes sèches après” l’a plus enfoncée que sauvée des eaux. “Maïwenn, ou la nana qui se sent ‘proche du peuple’ mais qui ne veut pas mettre du gel hydroalcoolique en plateau car ça ‘assèche’ les mains”, s’est désolée une internaute. “Maïwenn, avec votre comportement, impossible de crédibiliser le monde des arts et des mesures sanitaires revendiquées”, a écrit une autre. A l’heure où les acteurs du septième art multiplient les coups de gueule contre les mesures prises par le gouvernement, cette prise de position, et plus généralement, son attitude en plateau, jugée “méprisante, suffisante et égoïste” par certains, ne va pas les aider dans leur combat. Ni redresser la cote de popularité de Maïwenn.

A lire aussi : “Quotidien” : Aya Nakamura plante Yann Barthès à la dernière minute

Source: Lire L’Article Complet